skip to content
Getty Images
PyeongChang 2018

Les deux Tobias, Arlt et Wendl, conservent leur titre en luge double hommes

Les Allemands Tobias Arlt et Tobias Wendl remportent une troisième médaille d'or olympique, après le double hommes et le relais par équipes à Sotchi en 2014. Mercredi, sur la piste de glace d'Alpensia, ils dominent les deux manches et devancent les Autrichiens Peter Penz et Georg Fischler de 088/100e et leurs compatriotes Toni Eggert et Sascha Benecken de 290/100e.

"C'est quatre ans de travail pour cette compétition, la plus importante pour nous. Ce sont tellement d'heures d'entraînement, du sang et de la sueur, et maintenant, nous sommes à nouveau champions olympiques !" s'exclame à chaud Tobias Wendl, en partant dans un bel éclat de rire.  "Je n'arrive pas à mettre des mots sur ce que je ressens. Sur ce que nous ressentons à l'intérieur", ajoute Tobias Arlt.

Getty Images

Nous sommes pour la 2e fois champions olympiques et c'est juste magnifique, indescriptible. Tobias Arlt Allemagne

Tobias Arlt et Tobias Wendl avaient subi la domination de leurs compatriotes Toni Eggert et Sascha Benecken durant toute la saison 2016-2017, lesquels l'avaient emporté lors de l'étape pré-olympique disputée sur la piste d'Alpensia, s'étaient adjugé la Coupe du monde FIL et le titre mondial 2017 à Innsbruck. Mais voilà, au moment de vérité les deux doubles médaillés d'or olympiques ont repris leur marche en avant de façon éblouissante.

Getty Images
Tobias Arlt : "un premier run parfait"

Mercredi 14 février, les deux Tobias ont dominé la première manche avec 071/100e d'avance sur le duo autrichien et 111/100e sur leurs rivaux allemands. Il en a été de même en deuxième manche, maîtres du toboggan de glace coréen, creusant encore plus l'écart pour connaitre un grand bonheur à l'arrivée ! "Nous avons vu les temps, ils étaient très très rapides, et le record de la piste tombait. La piste était très bonne, nos runs aussi. La premier a été parfait dans l'ensemble. Dans le deuxième, nous avons commis une erreur dans le virage 15, mais en fin de compte, nous sommes restés au top", détaille Tobias Arlt.

Getty Images

Comme l'explique le médaillé d'argent autrichien Peter Penz, "Nous savions que les Allemands étaient vraiment très rapides, alors c'est tout bon pour nous de finir à la 2e place". Il ajoute :"Sur ce que nous avions vu les derniers jours, c'est une piste difficile. On a juste essayé de tout rassembler. Et il y avait plein de monde autour de la piste, beaucoup d'Autrichiens, c'était vraiment génial de dévaler sur une piste parfaite et incroyable de mener la luge ici". De son coté, son coéquipier Georg Fischler se souvient : "Nous avions notre chance à Sotchi en 2014, mais là, nous quatre années de travail ont payé. Nous l'avons eue. C'est parfait !". 

Rendez-vous dans le relais par équipes !
Getty Images

Toni Eggert, en bronze, remarque que des millions de gens rêvent d'une médaille olympique. "Je suis très fier. Nous ne sommes pas les plus jeunes, ni les plus vieux, et je pense que dans quatre ans, nous essayerons peut-être de gagner la médaille d'or". Sascha Benecken reconnait que son duo a démarré la compétition en favori. "Mais souvent, les favoris passent la ligne d'arrivée sans médaille et sans avoir réalisé le bon run. Je pense que nous avons travaillé quatre ans pour les Jeux, et ça a très bien marché pour nous l'hiver dernier. Nous avons effectué le même travail ces dernières semaines, et peut-être que nous avons réalisé la course que nous espérions".

Getty Images Getty Images

L'Allemagne avait signé le Grand Chelem à Sotchi 2014, avec Felix Loch, Natalie Geisenberger, Arlt et Wendl, et tout le monde réuni pour triompher dans l'épreuve inaugurale du relais par équipes. Ce ne sera pas le cas à PyeongChang, puisque Loch ne s'est classé que 5e de la compétition gagnée par l'Autrichien David Gleirscher. Mais Natalie Geisenberger a conservé son titre, comme le font les deux Tobias. Ils vont maintenant s'unir à nouveau pour tenter de réaliser le doublé dans le relais !

back to top En