skip to content

Les comités d'organisation des Jeux présentent l'état d'avancement de leurs préparatifs à la Session du CIO

beijing 2015 Getty Images
Les comités d'organisation des prochaines éditions des Jeux Olympiques (COJO) ont présenté aujourd'hui à la 136e Session du CIO des rapports encourageants sur l'état d'avancement de leurs préparatifs.

Les COJO de Tokyo 2020, Beijing 2022, Paris 2024, Milano-Cortina 2026 et Los Angeles 2028 sont revenus sur les progrès accomplis au cours des derniers mois, et ce malgré les enjeux liés à la pandémie mondiale de COVID-19.

Les rapports présentés ont mis en avant les opportunités offertes par cette situation sans précédent, chaque comité d'organisation ayant réfléchi aux moyens d'optimiser la livraison des Jeux dans le droit fil des recommandations de l'Agenda olympique 2020 et de la nouvelle norme, tout en envisageant les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et le succès des Jeux au cours des années à venir.

Tokyo 2020

Le comité d'organisation de Tokyo 2020 a déjà annoncé qu'il s'était assuré de la disponibilité de toutes les installations pour les Jeux l'année prochaine, confirmant dans la foulée le programme des compétitions. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Beijing 2022

Alors que Beijing entame sa phase de mise en service, le comité d'organisation a mis l'accent sur plusieurs secteurs où des progrès ont été réalisés. Ainsi qu'il l'a indiqué, la plupart des sites sont maintenant achevés, plusieurs d'entre eux accueillant d'ores et déjà des compétitions. Les trois villages olympiques, le Palais national omnisports et le Palais omnisports de la capitale devraient quant à eux être prêts d'ici la fin de l'année.

Autre avancée : le programme des volontaires de Beijing 2022 pour lequel plus de 840 000 personnes se sont portées candidates depuis décembre 2019.

L'équipe de Beijing est également revenue sur les progrès enregistrés au niveau de ses activités commerciales, avec le recrutement de plus de 30 partenaires nationaux et la commercialisation de près de 2 000 produits officiels sous licence.

Paris 2024

Le COJO de Paris 2024 a fait le point sur l'état d'avancement de plusieurs sites. À noter à ce sujet que les travaux de planification et de développement des installations permanentes qui doivent être construites sont en cours. Les promoteurs du centre aquatique (plongeon, water-polo et natation artistique) et de l'Arena La Chapelle (badminton), anciennement Paris Arena 2, ont par ailleurs été sélectionnés. Autre point important à relever : l'optimisation du village olympique, avec un nombre total de lits ramenés de 17 000 lors des précédentes éditions des Jeux à 14 250, après consultation des Comités Nationaux Olympiques (CNO).

Paris 2024 a également fait part de ses progrès sur le plan commercial, avec la confirmation de trois nouveaux partenaires de marketing depuis la tenue de la 134e Session l'année dernière – EDF, FDJ et Le Coq Sportif.

Les organisateurs ont aussi présenté leur stratégie de mobilisation, laquelle se décline à travers deux programmes spéciaux – "Terre de Jeux 2024" pour les partenaires institutionnels et "Le Club Paris 2024" destiné au grand public via une plateforme en ligne. Pour la seule année 2020, les initiatives lancées par Paris 2024 ont déjà touché près d'un demi-million de personnes à travers un programme scolaire encourageant la sensibilisation interculturelle.

Milano-Cortina 2026

L'équipe de Milano-Cortina 2026 a présenté à la Session un aperçu du développement de son organisation, dans le cadre de sa transition de ville candidate à comité d'organisation pleinement opérationnel.

Les organisateurs ont également rendu compte du processus de partage des connaissances qui est en cours avec le CIO. Ce soutien les a aidés à établir leur structure, fixer leurs priorités pour les mois à venir et réfléchir à leur stratégie en matière de durabilité et d'héritage.

L'équipe de Milano-Cortina travaille par ailleurs avec le CIO au développement de son plan directeur pour les Jeux, en étroite collaboration avec toutes les régions qui accueilleront des épreuves en 2026 et à travers des échanges réguliers avec les partenaires de livraison.   

Dans le même temps, les organisateurs de Milano-Cortina se sont employés à développer leurs plateformes numériques : ils ont mis à jour leur site web et ouvert des comptes dans les médias sociaux afin de mobiliser davantage la population.

Los Angeles 2028

L'équipe de Los Angeles 2028 poursuit le développement de son organisation. Comptant désormais 65 employés répartis sur trois sites, l'équipe travaille actuellement à la révision de son plan pour les Jeux, à l'obtention des garanties pour l'utilisation des installations et à une intensification du soutien commercial. À noter à ce sujet l'annonce, plus tôt dans l'année, du recrutement du premier partenaire fondateur de Los Angeles 2028, Delta Air Lines.

Déterminé à tenir son engagement en faveur du développement du sport pour les jeunes, le comité d'organisation a également présenté ses autres activités de mobilisation. Dans le cadre des négociations de l'accord tripartite, Los Angeles 2028 et le CIO avaient convenu d'investir jusqu'à 160 millions d'USD dans le sport pour la jeunesse locale au cours des dix années précédant les Jeux. Or, compte tenu de la pandémie de COVID-19, la ville de Los Angeles a momentanément fermé toutes les installations de loisirs, retardant ainsi le lancement du programme.

Vous pourrez trouver tous les documents de la 136ème Session du CIO ici.

back to top En