skip to content
Date
13 févr. 2019
Tags
Actualités Olympiques, Lausanne 2020, JOJ
Lausanne 2020

Les clés du succès pour les JOJ de Lausanne 2020

Quels sont les principaux messages de Lausanne 2020 à l'adresse de la jeunesse ? Quelles sont les clés du succès de l'évènement ? Autant de sujets centraux abordés par Olivier Delapierre, directeur des relations et de l'engagement au sein du comité d'organisation.

 

Des JOJ pour les jeunes, par les jeunes, avec les jeunes : cette notion est au cœur du projet Lausanne 2020. "La valorisation de la jeunesse, le développement des talents de manière à pouvoir responsabiliser les jeunes. On le voit à travers les programmes que nous mettons sur pied pour la réalisation de cet évènement" explique Olivier Delapierre.

Il est important de souligner également une contribution intelligente au développement des infrastructures sportives et autres. Il s'agit de créer des synergies avec les besoins existants en agissant comme un accélérateur de projet. "À l'image de la nouvelle patinoire de Malley à Lausanne et du Village olympique, ce grand bâtiment circulaire appelé "Vortex" dont la fonction première est l'accueil des étudiants de notre ville, et pour laquelle nous avons servi d'accélérateur. Les athlètes des JOJ inaugureront le Vortex, ils en seront les premiers utilisateurs".

Toutes les forces vives de Lausanne et de ses environs sont mises à contribution à travers la création de nouvelles synergies initiées par le comité d'organisation. "Lausanne est un vivier de talents et d'expertises. Il y a l'école polytechnique reconnue au niveau mondial, il y a un système de santé très performant avec beaucoup de recherche académique, il y a des écoles de design de réputation planétaire, l’École Hôtelière de Lausanne qui est une référence mondiale dans son domaine", rappelle Olivier Delapierre. "Nous essayons de mettre ces personnes, ces écoles, ces expertises en réseau, autour de projets forts, comme le programme éducatif pour les athlètes, le développement du look des JOJ, les podiums, les médailles, etc. de manière à ce qu'ils commencent à travailler ensemble. Ils collaborent avec nous en amont des Jeux, mais cela leur a dans le même temps donné des idées pour travailler et développer des synergies sur d'autres projets qui n'ont rien à voir avec les JOJ. C'est un élément très important".

Mais ce n'est pas tout ! "Nous essayons par ailleurs de les mettre en relation avec le monde du sport. Il y a plus de 50 fédérations internationales présentes sur le territoire lausannois. Si les gens qui sont à la tête de ces fédérations ont besoin d'expertise, nous devons leur monter qu'ils peuvent en bénéficier ici à Lausanne, pas besoin d'aller à Londres ou à Sydney !".

Les Tuffes - ©Lausanne 2020

 

Les clés de la réussite

Comme le souligne Olivier Delapierre, le premier critère du succès est "de pouvoir être sûrs que ces JOJ sont faits pour les jeunes, par les jeunes et avec les jeunes". Mais la réussite de Lausanne 2020 passe aussi par une utilisation maximale des transports publics. "Tous les déplacements de la famille olympique (athlètes, délégations, médias, invités) se feront de cette manière. Nous voulons mettre en lumière l'incroyable réseau de transports public suisse : pour aller faire du ski dans les alpes vaudoises, c'est plus bien rapide en train qu'en voiture !"

Le programme éducatif des JOJ de Lausanne 2020 revêt également une importance capitale, et sa pleine réussite passe par la satisfaction des athlètes. "Pour ce faire, nous avons développé un programme qui s'intègre sur leurs journées. Autrement dit, nous n'avons pas créé un centre éducatif unique où ils devront se rendre, mais nous emmènerons certaines activités là où ils seront, sur les différents sites. Des activités pertinentes pour leur développement en tant qu'athlètes".

La valorisation de la jeunesse, le développement des talents de manière à pouvoir responsabiliser les jeunes. On le voit à travers les programmes que nous mettons sur pied pour la réalisation de cet évènement. Olivier Delapierre

L’organisation décentralisée est un marqueur fort de ce JOJ : "Nous avons beaucoup d'expertise sur les sites et donc, au lieu d'avoir un comité d'organisation centralisé, nous déléguons énormément sur les sites. Depuis le début des Jeux, les sites sont parties prenantes du développement du projet. Nous devons aussi tenir compte du fait que nous sommes à Lausanne, capitale olympique, où tout le monde du sport est présent. Nous devons nous adapter aux attentes. Il y a un fort aspect symbolique !"

Lausanne 2020

 

Une forte notion d'héritage

Ce que laisseront les Jeux Olympiques de Lausanne 2020 est au cœur des objectifs du comité d'organisation. "Réaliser un tel projet pour seulement deux semaines en 2020 n’est pas l’unique objectif en regard des efforts réalisés", dit Olivier Delapierre, qui détaille les principaux legs de l'évènement qui aura lieu du 9 au 22 janvier 2020.

"Il y a l'héritage au niveau de la jeunesse, du développement des expertises, de la création des synergies entre les différentes institutions. Il y a des héritages plus concrets au niveau du bâti et des héritages sportifs forts en termes de compétences et de réhabilitation d'infrastructures dans les alpes vaudoises et le jura français".
Et d'ajouter : "Il y a l'accord transfrontalier entre le Jura français et les équipes de Nordique suisse qui pourront utiliser les installations rénovées de Prémanon durant 20 ans, avec un stade des Tuffes de classe mondiale pour le saut, le ski de fond et le biathlon. La patinoire de Lausanne rénovée sera l'antre du Lausanne Hockey Club, qui évolue au plus haut niveau national et va pouvoir ainsi se développer. Par ailleurs, les championnats du monde 2020 s'y dérouleront. Les JOJ ont été un accélérateur pour la rénovation de la patinoire".

Nous revenons ainsi aux racines du sport. Ça ouvre des perspectives ! Olivier Delapierre

Il y a beaucoup d'autres exemples, notamment aux Diablerets où se dérouleront les épreuves de ski alpin. "Les JOJ ont permis d'accélérer la mise à niveau des remontées mécaniques et d'ouvrir la montagne pour les quatre saisons. Un télésiège vétuste a été remplacé par des cabines. Et la piste de slalom, géant et super-G a été homologuée par la FIS, pour que des compétitions internationales s'y déroulent". Les installations pour le ski et le snowboard à Leysin ont elles aussi été remises à niveau, repositionnant la station des alpes vaudoises sur la carte mondiale du freestyle. Il y a aussi l'ovale en plein air sur un lac gelé à Saint Moritz pour le patinage de vitesse. "Nous revenons ainsi aux racines du sport. Ça ouvre des perspectives !"

Leysin - ©José Crespo

 

back to top En