skip to content
Date
07 août 2012
Tags
Londres 2012 , Actu CIO , Volleyball

Les championnes dans le dernier carré - Londres 2012 - Volleyball

Les championnes sortantes brésiliennes poursuivent la reconquête de leur titre en volleyball femmes lors de la 11e journée, mais auront fort à faire face aux équipes présentes dans le dernier carré.

Ce ne fut pas la première fois dans ce tournoi que les championnes de Beijing 2008 eurent à puiser dans leurs réserves pour s'imposer dans une rencontre, cette fois en quarts de finale face à la Russie sur le score serré de 3 manches à 2.

Les deux rivales ont bataillé sur cinq manches très disputées, et les Sud-Américaines ont finalement gagné la guerre des nerfs.

Ce fut une belle performance de leur part, car la Russie restait invaincue en 2012 et s'était même procurée six balles de match magnifiquement défendues par la défense de fer brésilienne, qui s'est montrée impériale dans la cinquième manche.

La libéro Fabiana a été la joueuse clé de la rencontre et, grâce à son énorme travail ainsi qu'à celui de toute la défense, les Brésiliennes ont finalement réussi à s'imposer.

Le scénario du match fut tellement intense que l'entraîneur Roberto Guimaraes a du reprendre son calme avant de s'adresser aux médias.

« Je ne sais pas si mon cœur pourra supporter encore un match comme ça, oh mon dieu ! » a-t-il déclaré.

Cette rencontre fut un peu serrée et difficile, mais mes joueuses savaient ce qu'elles avaient à faire. »

Les Sud-Américaines s'apprêtent maintenant à affronter les Japonaises, qui ont gardé leur sang-froid pour s'imposer en cinq manches dans une rencontre tendue contre la Chine, décrochant leur sixième participation en demi-finales aux Jeux Olympiques.

La rencontre fleuve 28-26, 23-25, 25-23, 23-25, 18-16 a duré deux heures et quinze minutes, et une fois le dernier point inscrit, c'est deux scènes totalement différentes qui se sont jouées de part et d'autre du filet.

Les joueuses japonaises se sont précipitées sur le terrain, sautant dans les bras l'une de l'autre, alors que les Chinoises, médaillées d'or aux Jeux d'Athènes 2004, se sont effondrées au sol, le visage en larmes.

Les statistiques de la rencontre furent on ne peut plus serrées. Les deux équipes ont toutes deux marqué trois points sur service et 82 sur smashs, les Japonaises réussissant 11 blocs contre 10 pour les Chinoises. Ces dernières ont fait une erreur non-provoquée de plus.

Yukiko Ebata et Saori Kimura se partagent à égalité 66 points pour le Japon, alors que la Chinoise Ruoqi Hui en inscrit 26 et que l'incroyable Yimei Wang a fait fi des inquiétudes sur sa blessure pour marquer 22 points.

Dans les autres rencontres, les États-Unis ont continué leur marche vers la finale avec une victoire sans appel contre la République Dominicaine.

Foluke Akinradewo, Jordan Larson et Destinee Hooker ont contribué à hauteur de 42 points au total dans la victoire américaine, même si les Dominicaines ont bataillé en retour.

La victoire était quasiment acquise dans la troisième manche, mais une résistance acharnée des Dominicaines a fait durer le suspens.

Le prochain adversaire des États-Unis sera la République de Corée, qui a éliminé la dernière équipe européenne en quarts de finale, s'imposant en quatre manches contre l'Italie.

Inspirées par la parfaite Kim Yeon-koung, qui a terminé la soirée avec 28 points au compteur, les Asiatiques furent beaucoup trop vivaces pour les joueuses de Massimo Barbolini, qui n'ont pas pu tenir la cadence sur 105 minutes jouées avec brio par les Coréennes.

back to top