skip to content

Les Britanniques, vedettes des épreuves équestres - Londres 2012

On se souviendra des Jeux Olympiques de Londres 2012 pour les grands changements qui ont eu lieu dans l’équilibre des forces du sport équestre.

Les traditionnelles nations olympiques comme l’Allemagne et les Pays-Bas se sont tout de même distinguées, les Allemands repartant avec une médaille de moins seulement que la Grande-Bretagne.

Mais c’est le pays hôte qui a fait forte impression à Greenwich Park. Avec cinq médailles, deux de plus que prévues dans cette discipline, l’équipe britannique a réalisé sa meilleure performance de l’histoire des Jeux.

Avant Londres 2012, la Grande-Bretagne n’avait jamais remporté de médaille olympique en dressage. Elle est désormais double médaillée d’or grâce à son équipe composée de Charlotte Dujardin, Carl Hester et Laura Bechtolsheimer.

Dujardin, âgée de 27 ans a également décroché l’or en individuel, établissant au passage rien de moins que trois records olympiques.

L’Allemagne, qui avait remporté sept titres consécutifs en dressage par équipes, a dû se contenter de l’argent, malgré les excellentes prestations d’Helen Langehanenberg, Kristina Sprehe et Dorothee Schneider.

Les Pays-Bas se sont adjugés l’argent en individuel, grâce à Adelinde Cornelissen, devancée uniquement par Dujardin et sa magnifique performance. La compétition a vu Salinero, le double champion olympique monté par Anky van Grunsven, tirer sa révérence. Quant au bronze, il est revenu à Bechtolsheimer.

Pour ce qui est du concours complet, nul ne doutait que les Allemands allaient montrer leur supériorité.

Ils sont entrés dans la compétition en tant que champion d’Europe et ont, comme prévu, raflé le titre en individuel et par équipes, avec à leur tête Michael Jung.

Il est le seul cavalier de l’histoire à détenir les titres olympique, mondial et européen simultanément. Sa quête en individuel aurait pu se terminer avec l’argent si la Suédoise Sara Algotsson Ostholt n’avait pas fait tomber la dernière barre dans le saut d’obstacles.

La compatriote de Jung, Sandra Auffarth, a remporté le bronze en individuel, elle qui a décroché l’or avec Peter Thomsen, Ingrid Klimke et Dirk Schrade, privant les Britanniques du titre. Dans l’épreuve individuelle, le Néo-Zélandais de 56 ans, Mark Todd, double champion olympique s’est adjugé le bronze.

Le moment le plus enivrant des compétitions équestres a peut-être eu lieu dans le saut d’obstacles par équipes.

Tout s’est décidé dans un temps supplémentaire de barrage entre la Grande-Bretagne et les Pays-Bas. Le quatuor britannique composé de Nick Skelton, Ben Maher, Scott Brash et Peter Charles a pris le dessus, offrant au pays hôte sa première médaille d’or en saut d’obstacles depuis 60 ans.

Cette épreuve s’est également distinguée par l’élimination au premier tour des Allemands, des Français et des Belges, et par la montée en puissance de l’Arabie saoudite, récompensée d’une médaille de bronze par équipes.

back to top En