skip to content
Date
16 nov. 2015
Tags
Rio 2016 , Actu CIO

Les Brésiliens prêts à insuffler l’esprit du carnaval aux cérémonies de Rio 2016

Un volet essentiel des préparatifs pour les Jeux Olympiques de Rio 2016 a débuté le 7 novembre, lorsque les Brésiliens se sont rendus par centaines à la première vague d’auditions destinées à sélectionner les figurants des cérémonies d’ouverture et de clôture.


Ces auditions, qui ont pris place à l’Institut national d’éducation des sourds de Laranjeiras, dans les faubourgs boisés de Rio, se sont déroulées dans une ambiance détendue, au sein de laquelle « l’esprit carnaval » de la ville hôte a été omniprésent.

Les cérémonies d’ouverture et de clôture, pièces maîtresses de tous les Jeux Olympiques, doivent avoir lieu dans l’emblématique stade Maracanã de Rio, les 5 et 21 août 2016 respectivement.

Les organisateurs souhaitent faire de ces cérémonies une ode à la diversité brésilienne, en insistant beaucoup sur l’intégration. Et dès les premières auditions, il a été clair qu’il y en aurait pour tous les styles, toutes les tailles et tous les âges.

« Chacun est arrivé en pensant qu’il devait bien danser, mais nous ne cherchons pas des danseuses étoiles », explique Steve Boyd, le directeur américain de l’événement. Ce dernier est rompu à l’exercice, puisqu’il a travaillé sur 13 Jeux Olympiques consécutifs. Il dirige le processus de sélection des cérémonies de Rio 2016 en compagnie de Bryn Walters, un chorégraphe britannique qui a œuvré pour sa part lors de quatre Jeux Olympiques.

« En venant ici, j’étais vraiment anxieuse, je n’arrêtais pas de m’inquiéter sur la manière dont cela allait se dérouler », indique Agatha Cordeiro, l’une des centaines de candidat(e)s, qui a fait le trajet depuis Nova Iguaçu, une ville de la banlieue de Rio. « Mais une fois sur place, lorsque j’ai vu qu’il y avait toutes sortes de gens, je me suis détendue. »

Les auditions pour les cérémonies d’ouverture et de clôture se poursuivront tout le mois de novembre et s’achèveront lors de la première semaine de décembre.

back to top