skip to content
Date
11 févr. 2010
Tags
Vancouver 2010 , Actu CIO , Solidarité Olympique , Ghana

Les boursiers de la Solidarité Olympique se préparent pour les Jeux

Les Jeux Olympiques de 2010 à Vancouver s'ouvrent demain. La quasi-totalité des athlètes sont déjà sur place, à Vancouver ou à Whistler. Près de 2 600 concurrents de 82 nationalités différentes participeront aux compétitions. C'est la première fois qu'un aussi grand nombre de Comités Nationaux Olympiques (CNO) sont présents aux Jeux Olympiques d'hiver. Autre nouveauté : certains espoirs ont reçu des bourses individuelles de la Solidarité Olympique pour couvrir leurs frais de voyage et d'entraînement durant la période de préparation et de qualification – un programme qui a donné d'excellents résultats aux Jeux d'été.

C'est le talent qui compte

Le but de ce programme est de s'assurer que les athlètes de talent, quelle que soit leur situation financière, ont une chance de réaliser leur rêve olympique. Il s'agit d'améliorer la compétitivité des Jeux Olympiques d'hiver et non de gonfler artificiellement le nombre de pays participants. Aussi ce nouveau programme s'adresse-t-il aux athlètes qui ont une expérience avérée en sports d'hiver et qui ont pris part à des compétitions internationales.

Premiers Jeux d'hiver pour un skieur ghanéen

L'un d'eux est le premier skieur de haut niveau du Ghana, dont l'histoire est des plus intéressantes. Kwame Nkrumah-Acheampong a appris à skier sur une piste artificielle au Royaume-Uni. Né à Glasgow, c'est à Accra, capitale du Ghana, une ville sans neige, qu'il a néanmoins grandi. Ce n'est que de retour au Royaume-Uni pour ses études qu'il s'est mis au ski, après avoir trouvé un emploi de réceptionniste dans un centre de ski à Milton Keynes où il pouvait utiliser gratuitement la piste artificielle. Ce sport lui a plu. Il a donc décidé de relever le défi et de tenter sa chance sur les pistes naturelles.

Grâce à un savant mélange de détermination et de chance, Kwame Nkrumah-Acheampong a atteint un tel niveau qu'il est le seul membre de l'équipe ghanéenne de ski présent à Vancouver. Mais il lui a fallu du temps pour réaliser son rêve : en effet, la qualification pour les Jeux Olympiques de 2006 à Turin lui avait échappé.

Un programme véritablement mondial

Depuis son lancement en novembre 2008, le programme de bourses pour Vancouver a profité à 325 athlètes de 60 CNO. "Grâce à ce programme, j'ai pu achever ma rééducation après une saison difficile", a déclaré Darya Domracheva, la biathlète bélarussienne championne du monde junior en 2005 qui vise une médaille aux Jeux Olympiques. Et d'ajouter : "Ce programme permet aux jeunes athlètes de se préparer sans être gênés par des considérations financières." Autre athlète à bénéficier d'une bourse et qui sera présente aux Jeux, la skieuse japonaise spécialiste des bosses Miki Ito : "La bourse de la SO a tout changé pour moi. J'ai toujours voulu m'entraîner davantage, skier davantage, mais je pensais que ce n'était pas possible d'un point de vue financier. Après avoir obtenu la bourse de la Solidarité, tout est devenu beaucoup plus simple. Grâce à elle, je peux même voir le bon médecin quand j'en ai besoin. Cette bourse est un véritable ballon d'oxygène."

À propos de la Solidarité Olympique

La Solidarité Olympique est l’organe chargé d’administrer et de gérer la part des droits de retransmission télévisée des Jeux Olympiques destinée aux Comités Nationaux Olympiques (CNO). Elle travaille notamment avec les CNO les plus demandeurs ainsi que leurs associations continentales, et utilise cet argent pour développer des programmes d'assistance dans plusieurs domaines. En plus des bourses individuelles, la SO propose des subventions pour les sports d'équipe afin d'aider les équipes de hockey sur glace et de curling susceptibles de se qualifier pour les Jeux Olympiques d'hiver à Vancouver.

Le budget total de la Solidarité Olympique pour la période quadriennale 2009-2012 s'élève à USD 311 000 000. Sur ce montant, USD 61 000 000 sont destinés à soutenir les athlètes.

En savoir plus sur la Solidarité Olympique

Brochure 2009-2012 "Terrain d’action"  

back to top