skip to content

Les athlètes réfugiés nous donnent des leçons de résilience, de cuisine et d'autodéfense

Yusra Mardini Airbnb
En août 2015, la nageuse syrienne Yusra Mardini a sauvé la vie de vingt autres réfugiés alors qu'ils fuyaient la Syrie, déchirée par la guerre, cherchant la sécurité en Europe. Un an plus tard, elle participait aux Jeux Olympiques de Rio 2016 en tant que membre de la toute première équipe olympique des réfugiés formée par le CIO. Aujourd'hui, Yusra Mardini et d'autres membres de l'équipe proposent une série d'expériences en ligne, où ils partagent quelques conseils et informations sur divers sujets, de la résilience à la cuisine afghane.

Certaines personnes subissent des traumatismes physiques et psychologiques que personne ne peut imaginer, mais parviennent malgré tout à en ressortir plus fortes. Yusra Mardini, la nageuse syrienne qui a participé aux Jeux Olympiques de Rio 2016 sous la bannière olympique des réfugiés et vise Tokyo 2020, en fait partie.

Lorsque le petit canot bondé transportant Yusra, sa sœur et dix-huit autres personnes à travers la mer Égée a commencé à prendre l'eau, au terme d'un voyage semé d'embûches entre la Syrie et l'Europe, Yusra Mardini a sauté par-dessus bord et nagé le long du bateau pendant plus de trois heures pour le maintenir à flot.

Getty Images

Après avoir survécu à une telle épreuve, elle s'est retrouvée, à peine douze mois plus tard, sur la ligne de départ du Centre aquatique olympique de Rio, en compagnie de certaines des meilleures nageuses du monde. Là, elle a pris part aux épreuves du 100 m nage libre et papillon.

En cette période de pandémie de coronavirus, où la résilience n'a jamais été aussi importante, Yusra est mieux placée que quiconque pour parler du sujet. Désormais, d'autres peuvent s'inspirer de son histoire grâce à son expérience olympique et paralympique en ligne, une vidéo dans laquelle elle propose un atelier sur la façon dont chacun de nous peut surmonter les difficultés de la vie et développer sa résilience.

L'atelier de Yusra fait partie d'une série d'événements virtuels inspirants, hébergés sur le site d'Airbnb et proposés par les athlètes réfugiés.

Athlète kényane de renom, Tegla Loroupe, qui a participé trois fois aux Jeux Olympiques, sait exactement ce qu'il faut faire pour atteindre le plus haut niveau. Sa carrière parle pour elle : elle a remporté certains des marathons les plus prestigieux du monde et elle détient encore aujourd'hui les records du monde sur 20 km, 25 km et 30 km. Il y a quatre ans, elle a rempli le rôle de chef de mission pour l'équipe olympique des réfugiés du CIO à Rio en 2016, tenant lieu à la fois de guide et de mentor pour les athlètes avant et pendant les Jeux.

Olympic Refugee Team Getty Images

Tegla Loroupe propose désormais aux amateurs de JO un aperçu unique de la vie des athlètes pendant les longs mois de préparation ardue aux Jeux Olympiques dans son expérience, une visite virtuelle du Tegla Loroupe Training Centre au Kenya. Présentée avec James Nyang Chiengjiek, coureur de 400 m et 800 m originaire du Soudan du Sud qui a déjà concouru pour l'équipe olympique des réfugiés du CIO, la vidéo permet aux spectateurs de voir les épreuves auxquelles les sportifs de haut niveau soumettent leurs corps, dans l'espoir de donner le meilleur d'eux-mêmes lors du plus grand événement sportif de la planète. 

Et ce n'est pas tout. Certains des jeunes ayant reçu une bourse du CIO pour athlètes réfugiés et qui espèrent faire leurs débuts l'an prochain aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 proposent eux aussi leur propre série d'expériences. La cycliste Masomah Ali Zada rend hommage à son Afghanistan natal en vous expliquant comment cuisiner les mantu, les fameux raviolis afghans, tout en évoquant son histoire de réfugiée et sa vie actuelle, consacrée à l'entraînement pour les Jeux de l'année prochaine.


L'athlète de taekwondo Seyed Ehsan Naghibzadeh, quant à lui, vous montrera comment tirer profit d'une bonne séance d'entraînement, quel que soit votre niveau de forme, tandis qu'Amir Al Awad s'appuiera sur son expérience de lutteur pour partager ses stratégies d'autodéfense.


Si vous êtes fan de méditation, Asif Sultani vous propose une séance d'entraînement méditative qui l'a aidé à être performant dans son sport, le karaté, aussi bien physiquement que mentalement. Une bonne occasion pour vous de vous sentir mieux dans votre tête et dans votre corps.


Les expériences de l'équipe olympique des réfugiés du CIO font partie de la collection olympique et paralympique des expériences en ligne disponibles en partenariat avec Airbnb. Elles offrent aux athlètes la possibilité de compléter leurs revenus en partageant leur passion et leur histoire avec le reste de la planète.

back to top En