skip to content
Date
22 juil. 2012
Tags
Londres 2012 , Actu CIO ,

Les athlètes immortalissent leur arrivée aux Jeux Olympiques de 2012 à Londres

Alors que de plus en plus d'équipes arrivent à Londres, la présence de certains athlètes sur les réseaux sociaux donne au monde un aperçu inédit de ce qu'est la vie d'un olympien.

La rameuse américaine Susan Francia a publié un album sur Facebook illustrant ses premiers jours à Londres pour les Jeux. Les photos montrent le voyage ainsi que les préparatifs de son équipe (et de leur embarcation baptisée "Bessy").

L'équipe est championne olympique et une photo les montre juste après leur arrivée sur le sol britannique. Susan Francia déplore le fait qu'elle n'ait pas vu les anneaux olympiques longs de 300 m dessinés sur l'herbe du Parc Richmond. "[O]h well", déclare-t-elle, disparaissant pour l'accréditation et un arrêt shopping.

De retour au village officiel de l'aviron et du sprint en canoë, Susan Francia poste une photo du camp américain, avec la légende suivante : Des bannières "Road to London", huit vélos d'entraînement installés dans une cuisine et un poste de récupération avec nourriture et boissons – y compris la dédicace obligatoire de tout Américain qui se respecte avec du beurre de cacahuètes et de la jelly bien entendu.

Sur le site olympique de l'aviron et du canoë, Eton Dorney, les filles évaluent la régate : "Sur la ligne de départ, il y a une tour gigantesque", remarque Susan Francia, en ajoutant la photo de la tour en question. Apprenant que cette tour sera utilisée pour la couverture télévisée et non pour les sports extrêmes, elle plaisante : "La tyrolienne sera uniquement utilisée par une caméra. Apparemment je suis trop lourde pour descendre avec ".

Sa coéquipière Esther Lofgren a également été impressionnée par cette tour et ses câbles. Elle a aussi mis en ligne une photo et tweeté : "Voici les 7 tonnes de câbles de caméra qui couvrent l'intégralité de la course, 4 m au-dessus de l'eau."

Quelles leçons sur Twitter ou Facebook doit-on retenir de ces Jeux Olympiques ? Ne pas s'endormir près d'un coéquipier qui est très présent sur les réseaux sociaux, semble être un conseil avisé – la spécialité de Susan Francia étant en effet de prendre en photo ses collègues endormis, comme le montrent ces poses loin d'être flatteuses.

Le nageur australien Eamon Sullivan ne peut qu'approuver, ayant lui-même posté une photo similaire d'un autre olympien en début de semaine. "Ne jamais faire confiance à son voisin de chambrée #mouthopen" a-t-il écrit. 

Pour suivre ces athlètes olympiques et bien d'autres encore, rendez-vous sur la plateforme Olympic Athletes’ Hub sur olympic.org.

back to top