skip to content
Date
07 mai 2018
Tags
Actualités Olympiques, JOJ
JOJ

Les athlètes des JOJ continuent à se démarquer sur la scène internationale

Nous avons choisi de vous présenter de nouvelles performances remarquables d'anciens athlètes des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) sur les plus grandes scènes sportives.

Getty Images
Ryan Burnett

L'Irlandais Ryan Burnett continue de se forger une impressionnante carrière en boxe avec sa victoire dans l'épreuve des 48 kg aux JOJ de 2010 à Singapour. À 25 ans, il a défendu avec succès son titre WBA chez les poids coq contre le Vénézuélien Yonfrez Parejo à Cardiff, Grande-Bretagne, fin mars, augmentant encore son record jusque-là invaincu de 19 victoires. Ryan Burnett a dû en découdre en 12 rounds contre son adversaire, mais a finalement obtenu une décision unanime des trois juges après avoir dominé le combat depuis le début. Plus tard le même soir, un autre athlète des JOJ, Joseph Parker a combattu le champion olympique 2012 de Grande-Bretagne, Anthony Joshua, dans un match très attendu chez les poids lourds. Après 12 rounds, le médaillé d'argent de Singapour 2010 a perdu suite à une décision unanime aux points contre son rival britannique, devant ainsi renoncer à son titre WBO chez les lourds et accusant dans le même temps la première défaite de sa carrière professionnelle.  

 

Getty Images
Yuki Takahashi

Le lutteur japonais, Yuki Takahashi – lequel avait remporté l'or dans l'épreuve masculine de lutte libre des 54 kg aux JOJ de 2010 à Singapour – s'est récemment illustré dans la Coupe mondiale de lutte 2018 à Iowa City, États-Unis, continuant ainsi sur sa belle lancée dans ce sport. Âgé de 24 ans, Yuki Takahashi, nommé parmi les lutteurs exceptionnels de l'année en 2017 par United World Wrestling après son titre mondial dans l'épreuve des 57 kg, a remporté quatre de ces combats à Iowa tandis que son pays, le Japon, s'est assuré la troisième place derrière les États-Unis et l'Azerbaïdjan. Cet exploit invaincu a notamment inclus une victoire 4-1 sur l'Américain Thomas Gilman, le même adversaire qu'il avait aussi battu dans la finale des Championnats du monde 2017. 

 

Getty Images
Charity Williams & Hannah Darling

Les médaillées d'argent en rugby à sept des JOJ, Charity Williams et Hannah Darling, se sont récemment distinguées aux Jeux du Commonwealth sur la Gold Coast australienne. Les deux jeunes femmes, lesquelles faisaient également partie de l'équipe canadienne qui a remporté le bronze aux Jeux Olympiques de 2016 à Rio, ont toutes les deux marqué des essais pour un match d'ouverture emblématique 29 à 0 contre l'Afrique du Sud. Hannah Darling a aussi franchi la ligne pour la victoire 24-12 contre le Kenya. Après une défaite 33-7 en demi-finale contre l'Australie, les deux joueuses ont participé au match pour la médaille qui opposait leur équipe à l'Angleterre. Malgré un dernier essai de Charity Williams, elles ont toutefois été battues pour le podium au terme d'un match serré 24-19.

 

Getty Images
Tom Daley

Le double médaillé de bronze olympique, Tom Daley – lequel avait concouru aux JOJ de 2010 à Singapour – a ajouté à son formidable palmarès une médaille d'or en plongeon synchronisé haut vol 10 m aux côtés de Daniel Goodfellow lors des Jeux du Commonwealth tenus en avril en Australie. Le duo, qui avait déjà remporté ensemble le bronze aux Jeux Olympiques de 2016 à Rio, a battu l'autre duo britannique composé de Matthew Dixon et Noah Williams avec 405,81 points en dépit d'un piètre plongeon final. Cette médaille est la quatrième médaille d'or aux Jeux du Commonwealth de Tom Daley, et vient s'ajouter à son titre mondial remporté en 2017 en plongeon haut vol 10 m. 

 

Getty Images
Amos Mosaner
Tout juste revenu des ses impressionnantes performances lors des Jeux Olympiques de 2018 à PyeongChang, parmi lesquelles une victoire au premier tour contre les Américains qui ont ensuite remporté le titre, le médaillé d'argent des JOJ en curling, Amos Mosaner, et ses coéquipiers italiens se sont rendus aux Championnats du monde masculins de curling très confiants. Jouant quatrième et vice-capitaine sur la patinoire sous la direction de Joel Retornaz, Amos Mosaner, 23 ans, et ses coéquipiers l'ont emporté sur la Russie, la Chine, le Japon et les Pays-Bas avant de terminer huitièmes – manquant de peu une place historique dans les séries éliminatoires.
back to top En