skip to content
Date
06 août 2012
Tags
Londres 2012 , Actu CIO

Les athlètes boursiers de la Solidarité Olympique ont le vent en poupe à Londres

Les Jeux Olympiques ne se résument pas uniquement à un tableau des médailles; ils sont bien plus que cela. Ce sont aussi et surtout quantité d’histoires de petites victoires, de réussites personnelles de ces athlètes poursuivant leur rêve olympique, qui

La jeune Maziah Mahusin, 19 ans, en fait partie. La coureuse du Brunéi Darussalam est la première femme de son pays à participer aux Jeux Olympiques. Brunéi compte en effet parmi les trois délégations présentes à Londres qui ont envoyé des athlètes féminines pour la première fois de l’histoire olympique. Maziah a porté le drapeau de son pays à la cérémonie d’ouverture, puis a réussi, pour ses débuts olympiques, à établir le record national de 59,28 secondes au 400 m. Ce résultat la plaçait certes 41ème sur 45 sur la liste des résultats, mais cette place est bien secondaire si l’on considère les circonstances de sa performance personnelle. Maziah, qui avait également participé aux Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2010 à Singapour, avait déclaré quelques mois plus tôt cette année : “Je voulais écrire une nouvelle page d’histoire pour le Brunei en étant la première femme athlète à représenter mon pays aux Jeux Olympiques. Je suis impatiente de battre mon propre record pour moi-même et aussi pour le Brunei.” Elle n’a pas failli à sa promesse.

Sur le podium

Si l’on fait le compte des places sur le podium, les boursiers de la Solidarité Olympique ont obtenu 25 médailles au total à mi-parcours des Jeux de Londres 2012. Ce sont notamment Cameron Van Der Burgh, qui a remporté le 100 m brasse masculin avec un nouveau record du monde, devenant le premier nageur d’Afrique du Sud à gagner une médaille d’or olympique dans une épreuve individuelle. L’escrimeur hongrois Aron Szilagyi est sorti vainqueur de l’épreuve individuelle de sabre devenant à 22 ans le plus jeune champion dans cette épreuve en 116 ans – depuis la victoire de l’escrimeur grec Ioannis Georgiadis en 1896. Et il y a encore bien d’autres histoires fascinantes du même type.

À propos des bourses pour Londres 2012

Pour les Jeux de 2012 à Londres, la Solidarité Olympique a octroyé des bourses à 1 264 athlètes de 171 CNO et dans 21 sports afin de les aider à se préparer et à se qualifier. Sur le total des bénéficiaires, 645 boursiers doivent concourir à Londres. La bourse est assortie de facilités diverses telles que l’accès à des installations d’entraînement de première classe ainsi qu’aux services d’entraîneurs chez eux et à l’étranger, une assistance médicale, la prise en charge des frais de logement et de nourriture ainsi qu’une allocation forfaitaire permettant aux athlètes de concourir dans les épreuves de qualification olympiques. Les bénéficiaires sont proposés par leur CNO et la Solidarité Olympique octroie les bourses aux athlètes en fonction de leur niveau technique et de leurs besoins.

À propos de la Solidarité Olympique

La Solidarité Olympique est l’organe qui administre et gère la part revenant aux Comités Nationaux Olympiques (CNO) sur les droits de diffusion des Jeux Olympiques. Son objectif est d'assurer que des athlètes de talent bénéficient partout dans le monde des mêmes chances de réaliser leur rêve olympique. Elle travaille plus particulièrement en partenariat avec les CNO des pays les plus nécessiteux ainsi que leurs associations continentales, et utilise les fonds dont elle a la charge pour développer des programmes d'assistance dans divers domaines.

À voir séquences filmées sur les athlètes de la Solidarité Olympique et sur Maziah Mahusin (voir London 2012: A historic step towards gender equality) disponibles gratuitement ici.

back to top En