skip to content
IOC/Dan MULLAN
Date
16 avr. 2018

Les anneaux olympiques sont synonymes de rêves

Lindsey Vonn est une skieuse américaine, quadruple olympienne, championne olympique à Vancouver en 2010. C'est aussi l'une des deux seules femmes à avoir décroché quatre gros globes de cristal en coupe du monde. Lindsey Vonn est ambassadrice des Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver depuis leur première édition à Innsbruck en 2012. Elle défend avec passion le sport pour les jeunes.

« J'ai commencé à rêver des Jeux Olympiques lorsque j'avais neuf ans. J'ai rencontré l'ancienne skieuse olympique Picabo Street dans une boutique de ski dans le Minnesota. Elle a été ma première idole, je voulais être comme elle, une olympienne. Elle m'a dédicacé un poster que j'ai toujours dans ma chambre. Ce poster me rappelle pourquoi je fais ce que je fais et tout le chemin parcouru.

J'ai chaussé mes premiers skis à l'âge de deux ans et demi et j'ai commencé la compétition à sept ans environ. Je n'étais pas très bonne au début mais j'adorais m'entraîner avec mes amies le soir sous les projecteurs. Mon entraîneur m'appelait la tortue. Comme je ne voulais pas être la dernière, j'ai trouvé un moyen de skier plus vite. Même avant cela, le ski de compétition a toujours été quelque chose que j'ai aimé pratiquer. J'ai essayé d'autres sports – le football, le patinage – mais ça ne me plaisait pas. Le ski a toujours été ma passion.

Les Jeux Olympiques sont bien plus qu'une simple compétition, bien plus que des médailles. Lindsey Vonn USA

Lorsque j'ai participé pour la première fois aux Jeux Olympiques à l'âge de 17 ans, c'était un conte de fées pour moi. J'étais tout excitée. J'avais travaillé dur pour y arriver. Ma famille avait fait énormément de sacrifices. Les Jeux Olympiques me faisaient rêver – tout avait commencé avec Picabo Street. Les Jeux ont cette capacité à faire rêver les enfants de réussite. Les anneaux olympiques sont synonymes de rêves.

Vonn IOC/Dan Campbell

Les Jeux Olympiques sont bien plus qu'une simple compétition, bien plus que des médailles. Je me suis toujours sentie en accord avec mon pays. Faire partie de l'équipe américaine est une chose extraordinaire.

Je suis une athlète. C'est ma priorité numéro un. Bien m'entraîner, bien dormir, bien manger : toutes ces choses sont prioritaires. Si j'ai du temps libre, je vais sur les réseaux sociaux ou je sors. Mais je ne perds jamais de vue ce qui est le plus important pour moi. Le ski est ce que j'aime par-dessous tout, le ski est ma passion, je n'oublie jamais ni mes rêves ni mes objectifs. C'est la clé de ma longévité en compétition.

Cela n'a rien à voir avec la chance. Je ne suis pas la plus douée, ni la plus sportive. Je comprends le ski et j'ai une bonne technique, mais rien ne s'est fait facilement. C'est d'aimer ce que je fais et d'être prête à tout donner pour atteindre mes objectifs qui me place, selon moi, dans une catégorie à part et me permet de mener une carrière aussi réussie en ski.

Le conseil le plus judicieux que j'ai reçu est de ne jamais essayer de changer qui je suis. Bon nombre de personnes au fil des années ont tenté de changer ma technique et m'ont dit que je devais m'adapter. Or, c'est d'être différente qui fait que je suis bonne en ski. Vous devez rester vous-même. »

back to top En