skip to content
Date
30 juil. 2012
Tags
Actu CIO , Londres 2012 , Aviron

Les anciens félicitent les rameurs kiwis pour avoir pulvérisé le record du monde

Alors que les records tombent sur le Lord’s cricket ground en tir à l’arc, au centre aquatique et sur le site de l’aviron, on peut se demander ce que ressentent les anciens détenteurs de ces records en se voyant dépassés ?

Dans le cas de l’aviron, les champions d’hier et d’aujourd’hui ont célébré ironiquement le nouveau meilleur temps mondial du deux de pointe masculin par une "passation de pouvoir" en règle.  

Les Néo-zélandais Eric Murray et Hamish Bond ont établi le temps de 6 minutes  8 secondes et 50 centièmes dans le deux de pointe sans barreur, près de six secondes en dessous du record  vieux de dix ans établi par les Britanniques James Cracknell et Matthew Pinsent en 2002. James Cracknell s’est empressé de féliciter les deux rameurs.  

James fit mine d’étrangler sauvagement Eric Murray puis, songeant déjà à la médaille d’or, il lui dit : “il ne vous reste plus qu’une chose à faire les gars...”  

Avant 2002, l’ancien partenaire de James Cracknell, le quadruple champion olympique Matthew Pinsent, avait établi le meilleur temps mondial avec Steve Redgrave en 1996.  

Le Britannique aujourd’hui retiré de la compétition a annoncé la mauvaise nouvelle à son fils de six ans qui lui a répondu: "Papa, pourquoi tu n’y vas pas demain pour le battre à nouveau ?" selon un message de Matthew Pinsent, qui s’exclame : “Qu’il est mignon !”.  

Mais rien ne semble pouvoir arrêter le duo kiwi, qui a totalement ébloui en terminant à huit secondes devant ses plus proches rivaux et poursuivant son parcours victorieux qui dure depuis quatre ans.  

Ils sont peut-être les grands favoris pour la médaille d’or, mais les deux Kiwis   restent concentrés sur la demi-finale de mercredi, à en juger par leur message : “Bonne première course ! Cela montre que notre préparation fonctionne. PAS de médailles aux éliminatoires.. à fond sur la prochaine course pour VISER la finale ! C’est tout...”  

Pour suivre ces athlètes olympiques et bien d’autres en ligne, rendez-vous sur la plateforme Athletes’ Hub sur olympic.org.7

 

back to top En