skip to content
Date
20 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Athlétisme , États-Unis d'Amérique

Les Américains règnent sur 4x400m, Allyson Felix toujours plus haut

Les Etats-Unis ont remporté samedi les deux relais 4x400 m au stade olympique, les dames pour la sixième fois consécutive, permettant à Allyson Felix de rejoindre Merlene Ottey au rang d'athlète féminine la plus médaillée de l'histoire des Jeux. Les garçons, eux ont repris le titre qu’ils avaient laissé aux Bahamas il y a quatre ans à Londres.

En 3:19.06, Courtney Okolo, Natasha Hastings, Phyllis Francis et Allyson Felix ont devancé la Jamaïque (2e en 3:20.34) et la Grande-Bretagne (3e en 3:25.88). La course s'est résumée à un duel entre les Etats-Unis et la Jamaïque à partir du deuxième tour de piste. Les Américaines ont toujours mené, avec les Jamaïcaines sur leurs talons, reléguant très loin leur concurrence.

Getty Images

Sur le dernier relais, Felix est parvenue à contenir Novlene Williams-Mills, qui se faisait menaçante, et a permis à la Jamaïque de figurer sur le podium pour la cinquième fois consécutive (argent en 2000 et 2016, bronze en 2004, 2008 et 2012). Dès la ligne franchie, la Californienne a ressemblé ses coéquipière pour une prière collective. Les Américaines ont gagné ce relais sans discontinuer depuis les Jeux d'Atlanta en 1996.

Vendredi en relais 4x100 m, Allyson Felix était devenue la première femme de l'histoire à remporter cinq médailles d'or olympiques en athlétisme. Voilà désormais la Californienne de 30 ans nantie de six médailles d'or olympiques (une seule en épreuve individuelle) et trois d'argent (toutes en individuelle). Entre 1980 et 2000, la Jamaïcaine Ottey avait décroché neuf médailles olympiques mais aucune en or.

Getty Images

De toute sa carrière, Felix n'a jamais gagné une autre couleur que l'or en relais, trois fois en 4x400 m, deux fois en 4x100 m. « C'était une belle soirée. C'est vraiment spécial, quand je regarde tout ce que j'ai fait, je peux être fière. L'athlétisme a mis beaucoup de joie dans ma vie », a déclaré Felix, qui repart du Brésil avec trois médailles mais avec une défaite qu'elle a eu du mal à digérer sur 400 m (2e). « Ce furent mes Jeux les plus durs, sans aucun doute », a-t-elle dit.

« Mes médailles restent chez mes parents. Ils aiment les montrer aux gens qui passent les voir », a ajouté l'Américaine, qui entend être au départ des Mondiaux 2017 à Londres, mais ne veut pas se prononcer sur sa présence aux prochains Jeux, en 2020 à Tokyo.

Les garçons imitent les filles

Les Américains ont remporté samedi le titre du relais 4x400 m messieurs, qui a clôturé les épreuves d'athlétisme disputées au stade olympique.

En 2.57.30, les quatre Américains, Arman Hall, Tony McQuay, Gil Roberts, LaShawn Merritt, ont devancé sur le podium les Jamaïcains (2e en 2:58.16) et les Bahamas (3e en 2:58.49), titrés il y a quatre ans à Londres. La Belgique (4e), avec les trois frères Borlée, a échoué à 03/100e du podium dans une course très serrée.

Getty Images

Cette victoire américaine n’était pas écrite à l’avance. Le premier relayeur américain,  Arman Hall, a ainsi terminé son tour de piste en 4e position, derrière William Collazo (Cuba), Alonzo Russell (Bahamas) et Isaac Makwala (Botswana). Tony McQuay s’est ensuite porté en tête, talonné par le 2e relayeur botswanais, Karabo Sibanda. Au 3e tour de piste, le Botswana s’accrochait encore en 2e position derrière l’Américain Gil Roberts, qui a transmis à LaShaw Merritt. Ce dernier a alors pris la poudre d’escampette pour passer la ligne d’arrivée le premIer, détaché, tandis que Javon Francis pour la Jamaïque, Chris Brown pour les Bahamas et Kevin Borlée  dans un rush désespéré pour la Belgique, avalaient le quatrième relayeur botswanais Gaone Leaname Matotoanong dans les derniers mètres de la course. 

Getty Images

LaShawn Merritt a décroché sa troisième médaille d'or olympique, huit ans après les deux premières, et sa deuxième à Rio après le bronze du 400 m. « Je voulais juste venir ici et donner le meilleur de moi-même à chaque fois que je me lançais en piste, Il ne s’agissait que de ça », a-t-il dit « Vous rêvez de gagner, vous vous entraînez pour gagner, vous donnez tout, et vous vous débrouillez avec les résultats. L’athlétisme et la vie continuent, et vous apprenez de toutes vos expériences. Nous voulions vraiment gagner ce 4x400 m, cela n’avait pas été dans le sens que nous aurions souhaité il y a quatre ans. Nous savions à quel point c’était important. Même si j’ai couru beaucoup de fois dans ces Jeux Olympiques, je faisais confiance dans mes coéquipiers pour qu’ils me transmettent le témoin. »

Le relais masculin du 4x400 m a apporté aux Etats-Unis sa 31e médaille en athlétisme à Rio et son treizième titre sur la piste du stade olympique.

back to top En