skip to content

Les aléas de la météo permettent à la famille du canadien Liam Brearley de le voir monter sur le podium du snowboard slopestyle.

Lausanne 2020 - Liam Brearley OIS / IOC
Pour le snowboardeur canadien Liam Brearley et sa famille, le report d'une journée de la compétition de slopestyle aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver de Lausanne 2020 s'est transformé en bénédiction.

La mère de Liam, Janice, en a pleuré quand son vol du Canada vers la Suisse a été retardé de plus d’une journée. Accompagnée par la sœur de Liam et sa grand-mère, elle craignait qu’elles ne parviennent pas à temps pour le voir participer à 16 ans à l'épreuve olympique de slopestyle masculin au programme dimanche.

La famille est partie de Toronto mais à la suite d'un problème technique sur le premier avion, elle a dû se rendre à Montréal, où le vol en direction de l'Europe a été retardé de 26 heures.

Lausanne 2020 - Liam Brearley OIS / IOC

Les Brearley ne savaient pas que la compétition de Liam était reportée à lundi en raison de vents violents sur le site de Leysin. "Quand je suis descendue de l'avion dimanche, je ne savais toujours pas que l'épreuve avait été reportée", a révélé Janice Brearley. "Nous pensions que nous l'avions ratée."


La famille est donc arrivée à temps, non seulement pour assister à la compétition de Liam, mais aussi pour le voir remporter une médaille d'argent.

"Nous l'avons fait et c'est tellement génial", s'est exclamée Janice après avoir tendu un drapeau canadien à son fils dans l'aire d'arrivée. Nous sommes fous de joie. Mon cœur bat la chamade. C’est incroyable. Ça a juste été dur pour nos nerfs ! Je suis tellement fière."

Liam était si content de voir sa famille après avoir réussi à se placer sur le podium avec 85,33 points, derrière le médaillé d'or Américain Dusty Henricksen (96,33 points).

"J'étais content du report, parce que ma famille a pu être présente pour me voir", a dit Liam. "Il n'y a pas meilleur sentiment que de les voir m'encourager. Cela a fini par être un avantage que la compétition ait été annulée hier".

Lausanne 2020 - Liam Brearley IOS / OIC

La grand-mère de Liam, Beth Brescacin, 70 ans, lui a acheté son premier snowboard à l'âge de sept ans, et était également submergée par l'émotion. "C'est mon premier voyage à travers l'Atlantique, et cela n'aurait pas pu être mieux. Cela en valait vraiment la peine, jusqu'au dernier centime. Je suis en plein délire."

back to top En