skip to content

L'héritage de PyeongChang 2018 continue de se renforcer

Deux ans après les Jeux Olympiques d'hiver de 2018 à PyeongChang, l'héritage des Jeux perdure alors que la province du Gangwon se prépare à organiser les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d'hiver de 2024. Les sites olympiques continuent d'accueillir des compétitions sportives internationales durant cette saison d'hiver, la province du Gangwon peaufinant pour sa part sa vision, à savoir promouvoir de nouveaux horizons pour le sport. La province accueille en outre des camps sportifs pour les jeunes, propose des programmes éducatifs et établit des partenariats internationaux pour des initiatives de paix à l'échelle mondiale.

Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver

Les quatrièmes JOJ d'hiver se tiendront dans la province du Gangwon en 2024 et seront la première édition d'hiver organisée en Asie. Gangwon 2024 peut compter sur le solide héritage des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018, notamment sur leur vision consistant à ouvrir de nouveaux horizons en faisant découvrir les sports d'hiver à une toute nouvelle génération d'athlètes. Gangwon 2024 utilisera bon nombre des installations olympiques de PyeongChang et permettra ainsi aux jeunes athlètes de marcher sur les traces des olympiens de 2018.


Épreuves de sports d'hiver et installations d'entraînement

Les amateurs de sports d'hiver ont eu l'occasion de visiter les sites olympiques grâce à l'accueil d'événements sportifs tels que les Championnats asiatiques de luge de la FIL et la Coupe intercontinentale de skeleton de l'IBSF au centre des sports de glisse d'Alpensia, les Championnats du monde de hockey sur glace des moins de 20 ans, division II groupe B, au centre de hockey de Gangneung, et la Coupe de ski alpin d'Extrême-Orient 2020 de la FIS dans la station de ski de Yongpyong. La prochaine Coupe du monde de snowboard de la FIS aura lieu ce mois-ci au Phoenix Snow Park. Les Championnats nationaux de curling se sont déroulés au centre de curling de Gangneung l'été dernier.

L'olympienne Simidele Adeagbo (Nigéria), laquelle a concouru aux Jeux de PyeongChang 2018, a participé à la Coupe intercontinentale de skeleton de l'IBSF au centre des sports de glisse d'Alpensia et est revenue sur son expérience olympique.

Pyeong Chang legacy PyeongChang Legacy Foundation

"C'est une expérience incroyable d'être de retour sur la piste où j'ai concouru aux Jeux Olympiques. J'y ai de nombreux souvenirs inoubliables. Je suis ravie que la piste soit utilisée et que l'héritage de PyeongChang perdure encore aujourd'hui", a-t-elle confié.

S'agissant de la participation d'athlètes africains aux sports d'hiver, Simidele Adeagbo a ajouté : "C'est vraiment fantastique de voir que l'Afrique est représentée aux sports d'hiver. Quand j'étais à PyeongChang, nous commencions à peine à briser cette barrière en skeleton. C'est formidable de savoir que ce sport continue à se développer et que des athlètes africains le pratiquent. C'est un bel héritage."

Les athlètes des sports d'hiver continuent de s'entraîner sur les sites olympiques de PyeongChang. Tout au long de l'année, des entraînements sportifs sont en effet organisés au centre de ski de fond, au centre de biathlon et au centre de saut à ski d'Alpensia.  

Legacy Pyeong Chang IOC / Greg Martin

Initiatives pédagogiques

Des programmes sportifs et des programmes destinés aux jeunes continuent par ailleurs d'être proposés aux étudiants à travers la République de Corée. Gérés par la Fondation pour l'héritage de PyeongChang 2018, laquelle a été créée l'année dernière, ces projets d'héritage permettent de s'assurer que le pays continue de tirer parti de l'accueil des Jeux. La Fondation, qui soutient des événements sportifs internationaux et des programmes de développement sportif, gère aussi des programmes pédagogiques axés sur la diffusion des valeurs olympiques auprès des jeunes sud-coréens. Rien que cette année, environ 20 000 d'entre eux auront la possibilité de se rendre dans les villes olympiques de PyeongChang et Gangneung pour participer aux programmes d'éducation aux valeurs olympiques et aux programmes de sports d'hiver. La Fondation a également soutenu l'école de hockey sur glace pour filles, laquelle a pour vocation d'inciter les jeunes filles à pratiquer ce sport d'hiver.

Cette année, 123 jeunes de 29 pays ayant peu ou pas d'infrastructures pour pratiquer les sports d'hiver ont pris part au programme "Rêve", une initiative annuelle de camp sportif et culturel débutée en 2004. Des jeunes originaires du Kenya et de Colombie participent au programme pour la première fois en 2020. Jusqu'ici, plus de 2 000 jeunes de 84 pays ont bénéficié du programme, lequel a permis à 185 athlètes de concourir lors d'événements sportifs internationaux, notamment les Jeux Olympiques d'hiver.  

Legacy Pyeong Chang IOC / Greg Martin

La Fondation pour l'héritage accueillera cet été à PyeongChang un camp pour la paix baptisé "Imagine" en partenariat avec la Fondation internationale pour la Trêve olympique et avec le soutien du Comité International Olympique. Dans le cadre de ce programme, 100 participants du monde entier prendront part à une série d'ateliers pédagogiques et d'activités sportives visant à promouvoir l'égalité et la paix, tout en explorant le rôle que peut jouer le sport dans la résolution pacifique des conflits. 

Initiatives de paix par le sport

Le Forum annuel pour la paix de PyeongChang se tient cette année à l'occasion du deuxième anniversaire des Jeux. Ce Forum est devenu une tribune mondiale en faveur de la paix et du développement et a pour ambition de montrer comment promouvoir la paix pour un avenir durable. Parmi les plus grands legs laissés par les Jeux de PyeongChang, citons la célébration de l'unité du monde par le sport grâce à des compétitions pacifiques.

Gunilla Lindberg, membre du CIO et ancienne présidente de la commission de coordination des XXIIIes Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018, a évoqué le formidable héritage de cette édition des Jeux et le rôle des prochains JOJ d'hiver.

Legacy Pyeong Chang Getty Images

Ainsi qu'elle l'a déclaré : "Les Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver de Gangwon 2024 contribueront à faire perdurer le solide héritage des récents Jeux Olympiques d'hiver organisés à PyeongChang ainsi que les efforts déployés pour concrétiser notre vision d'élargir de nouveaux horizons pour le sport."

Et d'ajouter : "Gangwon 2024 aura à son tour à cœur de faire découvrir les sports d'hiver à une nouvelle génération d'athlètes. L'organisation des JOJ d'hiver permet de tirer parti de l'investissement important que la République de Corée a consenti pour développer les sports d'hiver dans le pays et dans toute l'Asie."

Legacy Pyeong Chang Getty Images

La quatrième édition des Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver se tiendra dans la province du Gangwon, dans les villes de PyeongChang et Gangneung, du 19 janvier au 2 février 2024.

back to top En