skip to content
Date
10 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Tir , République de Corée

Le triplé historique de Jin Jong-oh au pistolet 50m

Jin Jong-oh (République de Corée) a été couronné pour la troisième fois champion olympique de tir au pistolet 50 m, mercredi à Deodoro, devant le Vietnamien Hoang Xuan Vinh, déjà titré à 10 m à Rio, et Kim Song Guk (République populaire démocratique de Corée). Il est le premier tireur couronné lors de trois Jeux consécutifs.


L'Allemand Ralf Schumann, le « Schumi » du tir, avait lui aussi été titré trois fois, en pistolet vitesse olympique à 25 m, mais pas consécutivement, avec des victoires en 1992, 1996 et 2004. Vainqueur à Beijing en 2008 et à Londres en 2012, et en ajoutant sa médaille d'argent à Athènes en 2004 sur 50 m et sa médaille d'or à 10 m de Londres, Jin compte désormais cinq médailles olympiques à son actif.

Sorti premier des qualifications, Jin, qui a connu la déception quatre jours plus tôt à Deodoro en terminant 5e du tir à 10 m remporté par Hoang, n’a pas mené la compétition durant les huit premiers tours de cette finale, il est même passé tout près du gouffre, mais il a fait le nécessaire pour rester en lice et atteindre le duel pour l’or face au Vietnamien.

Getty Images

Dans cette explication à deux, nouveau format spectaculaire du tir sportif olympique, Jin Jong-Oh a nettement pris le dessus avec des tirs exceptionnels pour terminer avec un total de 193.7 qui constitue le nouveau record olympique. Hoang, qui était devant pendant toute la finale, a faibli dans cet ultime match et a terminé avec 191.3. Dernier éliminé, le tireur de la République démocratique populaire de Corée Kim Song Guk est en bronze avec un score de 172.8.

« J’ai été mauvais au 10 m, je voulais donc faire beaucoup mieux aujourd’hui. Je me sentais nerveux », a constaté le triple champion olympique. « Je suis content d’avoir bien fait les choses. En début de finale à huit, Jin a frôlé l’élimination. Il était au 7e rang. « Je me suis dit « ne lâche rien, ne lâche rien ! ». Je ne voulais pas abandonner. Je tirais mal, mais j’ai pensé que c’étaient mes derniers Jeux Olympiques et que je ne pouvais pas laisser tomber ». Pour le coup, Jin en est sûr : « C’est la plus belle de mes médailles d’or ».

Getty Images

Kim, qui termine en bronze, était très ambitieux pour ses premier Jeux. « Il n’y que l’or qui compte. Je n’ai pas été aussi bon que ce que j’attendais. Ce sont mes premiers Jeux et je sens que je ne suis pas encore au niveau. Je voulais faire mieux et à la fin, je suis 3e. Si je m’entraine plus dur, je suis sûr que j’arriverai à faire mieux ».

back to top En