skip to content
IOC
Date
16 déc. 2016
Tags
Actu CIO , Développement par le sport

Le sport vanté par l’ONU pour sa capacité à insuffler le changement social

L’Organisation des Nations Unies (ONU) a réitéré aujourd’hui sa reconnaissance de l’autonomie du Comité International Olympique (CIO) et du sport en tant que “partenaire important du développement durable”.

La résolution concernant le sport au service de la promotion de l’éducation, de la santé et du développement a été adoptée par la 71e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, et fait suite à celle initialement adoptée en 2014. Elle a obtenu un consensus auprès de tous les États membres transcendant les clivages politiques pour faire prévaloir les valeurs du sport.

Cela a permis d’aboutir à une résolution qui met en exergue une fois encore les domaines principaux de la contribution du sport au développement social et à la paix, tout en soulignant certains défis que le monde du sport et les gouvernements ont devant eux et auxquels le CIO est déterminé à répondre.

Elle souligne “la précieuse contribution des mouvements olympiques et paralympiques dans l’affirmation du sport comme moyen exceptionnel de promouvoir la paix et le développement, en particulier à travers l’idéal de la Trêve olympique, reconnaissant les occasions offertes par les Jeux Olympiques et Paralympiques passés, dont ceux tenus à Rio de Janeiro au Brésil en 2016, lesquels ont notamment inspiré la jeunesse par le potentiel que présente le sport pour l’inclusion sociale, ainsi que les Jeux Olympiques de la Jeunesse, tenus à Lillehammer en Norvège, en février 2016”.

Par ailleurs, la résolution appelle “ les futurs hôtes de ces Jeux et les autres États membres à inclure le sport, le cas échéant,  dans les activités de prévention des conflits et à assurer la mise en application effective de la Trêve olympique durant les Jeux.”

Cette résolution illustre une fois de plus l’étroite coopération entre le CIO et l’ONU qui partagent les mêmes valeurs et l’objectif commun de contribuer à un monde meilleur et plus pacifique à travers le sport. Thomas Bach Président du CIO

“Le CIO accueille la résolution avec satisfaction et remercie l’Organisation des Nations Unies et tous ses États membres de leur confiance dans le pouvoir du sport à insuffler le changement social,” a déclaré le président du CIO, Thomas Bach. “Cette résolution illustre une fois de plus l’étroite coopération entre le CIO et l’ONU qui partagent les mêmes valeurs et l’objectif commun de contribuer à un monde meilleur et plus pacifique à travers le sport.”

Le CIO se réjouit de la reconnaissance renouvelée de l’indépendance et de l’autonomie des organisations sportives, et du rôle du CIO et du Mouvement olympique plus généralement. Il salue également le renforcement du texte à l’endroit de l’égalité des sexes, une question que le CIO a à cœur de voir progresser. Sa commission exécutive vient par ailleurs de décider de promouvoir un minimum de 30 % de représentation féminine au sein des organes décisionnels des membres du Mouvement olympique – une mesure qui s’ajoute aux nombreuses initiatives du CIO en la matière.

Le mouvement sportif traverse une période de défis importants qui appelle une coopération renforcée entre tous les acteurs concernés, aussi bien des gouvernements, des institutions internationales que de la société civile dans son ensemble. Cette nouvelle résolution de l’Assemblée générale s’inscrit pleinement dans cette approche.

Le CIO jouit du statut d’observateur auprès des Nations Unies depuis 2009.
back to top En