skip to content
Date
12 avr. 2007
Tags
Actu CIO , Développement par le sport

Le sport au service de la paix: le projet rassemble des milliers de Libériens


Un programme de cinq semaines intitulé “sport au service de la paix” et lancé début mars au Libéria a mobilisé des milliers de citoyens. Au coup de sifflet final le samedi 7 avril 2007, 39 matches de football, volleyball et kickball auxquels ont participé des jeunes et des chefs de file des diverses communautés avaient été organisés dans tout le pays. En moyenne, 2000 personnes ont assisté à chacun de ces matches.
 
Le sport comme un outil réunificateur
Le projet utilise le sport comme un outil pour réunir des habitants de diverses comtés – ce qui n’est pas évident au Libéria aujourd’hui. Il s’agit d’une initiative conjointe visant à encourager la paix et l’amitié dans le pays. Lors des finales le week-end dernier à Monrovia, les vainqueurs ont serré la main de la présidente de la République du Libéria, Ellen Johnson Sirleaf, et du chef de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL), Alan Doss, qui ont tous deux remis les trophées.
 
Créer des synergies
En vue de l’organisation réussie de cet événement sportif, la MINUL, le bureau du représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour le sport au service du développement et de la paix, le gouvernement du Libéria, le Comité International Olympique (CIO), le Centre International pour la Trêve Olympique, le Comité National Olympique du Libéria ainsi que plusieurs associations sportives nationales et ONG se sont associés au projet. Au lancement de celui-ci, le président du CIO, Jacques Rogge, a déclaré: “Ce projet illustre parfaitement les synergies qui peuvent se créer entre différentes organisations et institutions pour atteindre un objectif commun: l'établissement d'une société pacifique au Libéria. Le sport est par essence le seul langage compris de tous; son influence sur le plan social et éducatif est considérable: les activités sportives encouragent les échanges, la tolérance et le fair-play. Si les jeunes apprennent à se respecter grâce au sport, ils seront alors prêts à contribuer à l'instauration d'une société meilleure”. Le CIO a contribué au succès de ce projet en faisant don d’une grande quantité de tenues et d’équipements de sport: maillots, ballons de football et de volleyball, chaussures et filets.
 
Questions de société
Grâce au taux de participation élevé de la population, ce festival sportif a également offert une plateforme idéale pour sensibiliser le public à des questions de société. Plusieurs initiatives communautaires sur des thèmes tels que le VIH/SIDA, le viol, l’exploitation sexuelle et d’autres formes de violences basées sur le sexe ont été menées durant ces cinq semaines. Et, pour couronner le tout : un concert de la victoire – gratuit – avec de célèbres musiciens libériens.
back to top