skip to content

Le snowboarder Brésilien Noah Bethonico prend date à Lausanne 2020

Lorsqu'il ne fait pas du surf, du skateboard ou du wakeboard au Brésil, Noah Bethonico perfectionne son talent sur les neigesdu Colorado.


Noah Berthonico était à 16 ans le deuxième plus jeune concurrent de la compétition de snowboard cross disputée lundi au Villars Winter Park ainsi que le premier snowboardeur brésilien au JOJ, et il a terminé onzième, manquant de peu de passer en demi-finale.

Noah s’inspire d’Isabel Clark Ribeiro, qui s'était classée neuvième du snowboard cross féminin aux Jeux olympiques de Turin en 2006, ce qui reste le meilleur résultat du Brésil aux Jeux d’hiver.

"Elle était mon idole", dit-il. "Je l'ai toujours vue comme la première Brésilienne à pratiquer le snowboard et je me suis dit" OK, c'est ce que je vais faire ". Mais je veux me hisser plus haut. Je veux gagner une médaille d'or. "

Karl Petterson, président de la Fédération brésilienne des sports de neige, estime qu'il n'y a aucune raison pour que le jeune snowboardeur ne puisse pas aller loin.

Men's snowboard cross - Lausanne 2020 OIS

"La performance d'Isabel Ribeiro il y a quatorze ans est toujours un résultat dont nous nous souvenons aujourd'hui en Amérique du Sud et je ne vois pas pourquoi Noah ne peut pas obtenir un résultat encore meilleur lors des prochains Jeux olympiques", déclare Petterson.

La route de Noah Bethonico vers Lausanne 2020 a débuté à des milliers de kilomètres de sa ville natale côtière de Florianopolis, au Brésil. Il a d'abord acheté un snowboard à l'âge de huit ans dans le Colorado.

Il suit désormais des cours sur internet et passe des périodes de six mois entre sa maison au Brésil et l'International Snowboard Training Center aux États-Unis.

Men's snowboard cross lausanne 2020 OIS


"En octobre, lorsque l'hiver commence et que les stations commencent à ouvrir, je m'installe là jusqu'à ce qu'il ne reste plus de neige", explique Bethonico, dont les activités en surf, en skateboard et en wakeboard l'ont aidé à se montrer performant sur les pentes enneigées.

"Ils se traduisent tous par mon snowboard. Votre posture, vos mouvements, votre position, tout ", dit-il "Je pratique essentiellement tout ce qui me permet de rester actif et d'obtenir de l'adrénaline. Je suis accro à l'adrénaline. "

Noah Bethonico a un frère de 14 ans, Zion, qui est également un snowboardeur compétitif et qui a pour objectif les Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver 2024 dans la province de Gangwon, en République de Corée.

"Je suis sur ses traces et j'espère vraiment arriver à ce niveau un jour", indique le jeune Bethonico. "D'ici 2024, j'aurai 18 ans et je serai probablement l'un des athlètes les plus âgés avec le plus d'expérience."

back to top En