skip to content
Date
19 févr. 2016
Tags
Lillehammer 2016 , JOJ , Ski acrobatique , Slopestyle , Femmes , Hommes , Actu CIO

Le ski slopestyle révèle des gloires aériennes et des talents insoupçonnés


Impériale dans ses figures comme en réception, la Russe Lana Prusakova a décroché la médaille d’or de la compétition de ski slopestyle disputée au Snowpark d’Hafjell. Avec 77,00 points, elle a devancé la Française Lou Barin (argent, 72,80) et la Britannique Madison Rowlands (bronze, 67,80).

La Britannique a décroché là sa deuxième médaille, après l’or du ski half-pipe femmes à Oslo. « J’ai vraiment du mal à réaliser que j’ai maintenant deux médailles olympiques de la jeunesse, indique-t-elle. Je m’entraîne probablement plus en slopestyle qu’en half-pipe. J’essaye d’abord toutes les figures sur des trampolines ou des airbags avant de passer à la phase sauts. Ça fait un peu peur quand on les exécute en vrai, mais on s’habitue vite. »

Durant sa préparation avant son ultime saut, Madison était si décontractée qu’elle ignorait qu’elle était troisième du classement. Plutôt que de partir en trombe, elle s’est concentrée sur son run. « J’étais bien, souligne-t-elle. [En haut], je n’étais pas vraiment nerveuse. J’ai toujours été comme ça, plutôt du genre [intrépide]. Même quand j’étais petite. C’est mon attitude dans toutes les situations. »

La Russe Lana Prusakova lors de son run victorieux en ski slopestyle femmes au Snowpark d’Hafjell. Photo : Arnt Folvik (YIS/CIO)

Dans l’épreuve hommes, le skieur norvégien Birk Ruud a terminé premier (89,20 points) devant l’Américain Alexander Hall (87,40) et le Néo-Zélandais Finn Bilous (86,00).

« C’est très spécial d’avoir gagné chez moi, dans mon pays, explique Birk Ruud. C’est le top. En plus, ma famille était là. » Hors des pistes, le skieur de 15 ans fait des échanges de badges d’équipes avec ses camarades athlètes. Son bonnet de laine en est rempli. « J’ai celui de l’Inde, qui est assez sympa, et celui de la Jamaïque, dit-il. Si je vais devenir l’Usain Bolt du ski acrobatique ? Ah ça, ça me plairait ! »

Le Norvégien Birk Ruud a obtenu l’or en ski slopestyle hommes. Photo : Bob Martin (YIS/CIO)

« C’est vraiment super d’avoir rencontré des tas d’autres athlètes de mon âge [aux JOJ d’hiver] », a indiqué pour sa part Alexander Hall, médaillé d’argent. « Le voyage a été enrichissant au niveau du ski, mais plus encore au niveau de l’expérience. »

Comme lors de la compétition de snowboard slopestyle, le Snowpark d’Hafjell a apporté une atmosphère de fête aux JOJ de Lillehammer. Parmi les riders qui y ont contribué, le Néo-Zélandais Jackson Wells, frère de l’olympien Josiah « Jossi » Wells, quatrième de la finale du ski half-pipe à Sotchi 2014, n’a pas été en reste.

« On prend les choses au sérieux quand on en est en haut, mais l’important, c’est de se faire plaisir et de rigoler ensemble, souligne-t-il. J’ai fait un peu le DJ dans le bus qui nous conduisait en haut de la piste, mais le chauffeur m’a demandé de la mettre en sourdine parce que je passais Africa, le tube de Toto, un peu trop fort. »

Écrit par Matt Allen et Nick Moore (YIS/CIO)

Matt Allen est reporter au Service d’information des JOJ (Youth Information Service, YIS) de Lillehammer. Auteur de l’autobiographie d’Usain Bolt, Faster Than Lightning, grand succès international, Matt est un journaliste spécialiste de sport et de musique, dont les articles ont été publiés dans des magazines tels que Total Sport, Esquire, Men’s Health, GQ et FourFourTwo.

Nick Moore est reporter au Service d’information de la jeunesse (Youth Information Service, YIS) de Lillehammer. Journaliste spécialiste de sport et de musique depuis 20 ans, il a couvert les Jeux Olympiques de Londres 2012 et les Jeux Olympiques de la Jeunesse de Nanjing 2014. Basé au Royaume-Uni, il a collaboré à de nombreux titres, notamment FourFourTwo, The Independent, Q et The Times.

back to top En