skip to content
Getty Images
Tokyo 2020

Le site rénové pour les compétitions de tennis de Tokyo 2020 jugé "fantastique"

Les Championnats annuels du Japon sont déjà un événement majeur dans le calendrier du tennis nippon, mais le tournoi de cette année a eu l'avantage d'être l'épreuve test de ce sport pour les Jeux de Tokyo 2020 – avec le nouveau court central, l'Ariake Coliseum, lequel a été plébiscité par les organisateurs.

Ryo Noguchi et Makoto Hondama, participants à ce tournoi uniquement japonais, ont respectivement remporté le titre masculin et le titre féminin. Ryo Noguchi a battu Kita Shimizu 6-3, 6-4, tandis que Makoto Hondoma est revenue au score suite à sa défaite lors du premier set contre Fumiho Akita (4-6, 6-1, 6-1).

Tokito Niki et Shintaro Imai ont pour leur part remporté le double masculin et Kanasaki Morisaki et Mitsuharu Yonehara le double féminin. 

Japan Tennis Association

Le tournoi, lequel s'est tenu du 23 octobre au 3 novembre, a permis à la Fédération internationale de tennis (ITF) ainsi qu'au comité d'organisation  de Tokyo 2020 de tester en conditions réelles le site de l'Ariake Tennis Forest Park, lequel accueillera les compétitions olympiques de tennis du 25 juillet au 2 août 2020.


Aussi bien les courts en dur de l'Ariake Coliseum que le nouveau court ont été utilisés à l'occasion de ces épreuves tests. Les travaux sur le court numéro deux, qui sera l'un des trois principaux champs d'action des Jeux, devraient quant à eux être terminés en mars 2020.

L'Ariake Coliseum, véritable joyau pour le tennis, offrira 10 000 places assises et un toit rétractable, lequel permettra aux spectateurs d'être un peu épargnés par la chaleur estivale de Tokyo.  

Getty Images


Kris Dent, directeur exécutif principal pour le tennis professionnel à l'ITF, a été impressionné. Ainsi qu'il l'a déclaré : "D'énormes progrès ont clairement été faits. Le court central a l'air fantastique, toutes les installations auxiliaires requises, en particulier le centre couvert de tennis, sont en place et exactement comme nous en avons besoin."

"Une bonne partie de ces installations sont utiles en termes d'héritage. Vous pouvez voir comment le centre de tennis lui-même, lequel est un club de tennis public et communautaire, va voir son offre largement étoffée après les Jeux, ce qui est très important." "En plus de l'épreuve test sur le court lui-même, s'agissant des choses que nous essayons d'atteindre, nous regardons comment les installations fonctionnent dans les coulisses, où se situent les domaines pour lesquels des ajustements sont nécessaires, et ceux pour lesquels nous devons mettre en place des mesures d'urgence."

Des pages de l'histoire vont certainement s'écrire sur ce site l'été prochain ; la légende du tennis suisse, Roger Federer, ayant en effet récemment confirmé à l'issue d'un match d'exhibition sur le site qu'il concourrait aux Jeux de Tokyo 2020.


Ce sera une dernière chance pour Roger Federer de remporter la gloire olympique. Vingt fois vainqueur d'un tournoi du Grand Chelem, il n'a toutefois pas encore ajouté de médaille d'or en simple à sa collection de trophées : il avait notamment remporté le double à Beijing en 2008, mais avait été battu en finale à Londres en 2012 par Andy Murray.

back to top En