skip to content
Date
27 oct. 1968
Tags
Mexique 1968

Le Sergent Jones apporte l’or à la Grande Bretagne à Mexico en 1968

Le Sergent Reuben Jones des « Royal Horses Artillery » joue son va-tout ce 21 octobre 1968 à Mexico. S’il n’est plus en course pour une médaille individuelle en concours complet (il se classera 5e), il se trouve avec sa monture Poacher à un sans-faute du titre olympique par équipes dans cette compétition disputée sur trois journées et incluant le dressage, le parcours de cross, et maintenant, le saut d’obstacles.

« Ben » Jones fait équipe avec Derek Allhusen et Richard Meade, et si le trio britannique a terminé le dressage en cinquième position, il a pris les commandes après le cross. Mais tout reste encore à jouer face aux Etats-Unis, à l’Australie, à la France et à l’Allemagne. Dans l’épreuve finale du « Jumping », le Sergent Jones est le dernier à s’élancer dans le parcours.

Comme le remarquent les commentateurs, Reuben Jones mène Poacher à son rythme,  « il n’est pas très rapide. Sa stratégie est clairement de bien passer les obstacles plutôt que de signer un temps ».  Le couple s’affranchit brillamment des « doubles » et des « triples »  pour ce qui est « à 36 ans, sûrement le plus grand moment de la vie » du cavalier. Le chrono défile, mais tant qu’aucune barre ne tombe, le titre reste en vue. Enfin Reuben Jones et Poacher survolent le dernier obstacle et offrent l’or à la Grande-Bretagne, son deuxième sacre en concours complet après les Jeux de Melbourne (à Stockholm en Suède pour l’équitation) en 1956.

La formation britannique devance les Etats-Unis et l’Allemagne de l’Ouest sur le podium. Quant à Reuben Jones, qui fut le premier sous-officier britannique à disputer les épreuves d’équitation olympiques à Tokyo en 1964, il remporte encore un titre européen par équipes en 1969 puis poursuit sa carrière militaire sans jamais quitter le milieu équestre. C’est d’ailleurs malheureusement en dressant un jeune cheval qu’il est victime d’un accident fatal en janvier 1990,
à 57 ans. La bourgade de Newport dans le Shropshire où Reuben Jones résida, est aujourd’hui traversée par une avenue à son nom.

back to top