skip to content
Getty Images

Le relais de la torche olympique de PyeongChang 2018 écrit son histoire

Au cours de ses deux premières semaines en République de Corée, le relais de la torche olympique a déjà parcouru terre et mer. Non content d'apporter un éclairage sur la riche diversité culturelle du pays hôte, il nous plonge également dans sa fascinante histoire. Nous vous proposons ici un point d'étape !

Pratiquement tout le « who's who » du sport et des spectacles coréens était présent pour accueillir la flamme olympique à son arrivée dans le pays hôte, le 1er novembre. La patineuse artistique You Young a eu l'honneur d'être la première porteuse de la Torche sur son sol natal. Elle s'est fait connaître en janvier 2016, en devenant, à 11 ans, la plus jeune championne nationale de la compétition féminine, battant au passage le record de précocité précédemment détenu par l'ancienne championne olympique Yuna Kim.

Getty Images

You, aujourd'hui âgée de 13 ans, n'a pas l'âge requis pour participer aux Jeux de PeyongChang 2018, ce qui ne l'a pas empêchée de se montrer ravie de tenir un rôle prestigieux dans le relais de la torche. « Je me sens tellement bien et je suis très honorée d'être la première, s'est-elle exclamée. Je suis si heureuse ! Je me rappellerai de ce moment pour toujours. »

Une autre star du sport coréen, la patineuse de vitesse Lee Sang-hwa, qui sera en piste à PyeongChang 2018 pour tenter d'égaler le record de trois médailles d'or olympiques sur 5 000m, a fait preuve du même enthousiasme à l'idée de participer au relais de la torche. « En tant qu'athlète olympique, j'ai longtemps rêvé de courir avec la torche, a-t-elle déclaré après avoir parcouru son relais de 200m. C'est un immense honneur et le faire pour son pays est encore plus spécial. »

PyeongChang 2018

Le 3 novembre, le relais de la torche a voyagé vers la plus grande île de la République de Corée, Jeju, où plusieurs « Haenyeo » ont rejoint le nombre des porteurs de la flamme olympique. Les Haenyeo sont des femmes connues pour gagner leur vie en récoltant des fruits de mer à la main au fond des océans, sans aucun matériel respiratoire.

Une série d'étapes festives

Le lendemain, la flamme était de retour sur le continent, débarquant dans le port de Busan pour être notamment portée par l'un des plus célèbres « expatriés » du sport coréen : Choo Shin-soo, joueur de baseball au sein des Texas Rangers dans la ligue américaine (MLB), revenu dans sa ville natale spécialement pour participer au relais. Deanna Rupert, une Américaine qui a fait de la République de Corée sa terre d'adoption, a aussi porté la torche lors de l'étape de Busan. Cette professeure d'école et ses deux filles ont fait les gros titres l'an dernier, lorsqu'elles ont joué un rôle moteur pour le nettoyage de la plage locale de Gwangalli après le passage dévastateur d'un typhon. La nuit venue, Choo Shin-soo et Deanna Rupert faisaient partie des milliers de spectateurs réunis pour assister au spectaculaire feu d'artifice qui a illuminé le ciel de la grande ville portuaire.

PyeongChang 2018 PyeongChang 2018

Après avoir passé deux journées à Busan, le relais de la torche a continué son parcours dans le sud-est de la péninsule, jusqu'à Ulsan, la septième ville plus importante du pays. Dans la soirée du mercredi 8 novembre, l'arrivée de la flamme sur la place Hatbit a été marquée par la performance musicale des chœurs d'Ulsan et des danses traditionnelles. Le lendemain, le voyage s'est poursuivi sur les rives de la rivière Taehwa, qui traverse la ville. Une scène en plein air a été dressée pour l'occasion, avec la présentation au public d'un spectacle artistique dépeignant les douze paysages les plus emblématiques d'Ulsan.

Getty Images

Le vendredi 10 novembre, le relais de la torche olympique s'est aventuré jusqu'au cap Ganjeol, l'endroit où le soleil se lève le plus tôt dans la péninsule coréenne. Ulsan a ensuite ponctué sa dernière soirée avec la flamme par une célébration gigantesque au Grand Parc de la ville : danseurs munis de cerceaux aux couleurs olympiques, impressionnant spectacle son et lumière et nanta, la forme traditionnelle de comédie sans paroles.

PyeongChang 2018 PyeongChang 2018
L'histoire de la péninsule coréenne à l'honneur

Le jour suivant, le relais a fait étape aux tombes antiques de Daesung-dong, où se trouvent les reliques historiques de l'ancien État coréen de Geumgwan Gaya. Parmi les temps forts du programme, le public a pu assister à une comédie musicale évoquant le roi Suro, un des dirigeants de cet état de la période des « Trois Royaumes ».

PyeongChang 2018 PyeongChang 2018

Geoje, qui arbore fièrement le titre de « ville océanique propre » a constitué l'escale suivante, dimanche 12 novembre. Là, les musiciens locaux ont interprété de la musique traditionnelle coréenne connue sous le nom de Pangut, appuyés par un chœur de garçons de filles.

Le 13 novembre, la flamme a embarqué sur un « bateau tortue » à Tongyeong, dans la province du Gyeongsang du Sud. Ces bateaux renforcés avec des plaques métalliques datent du XVIe siècle. Ils furent conçus par l'Amiral Yi Sun-sin, un commandant de l'époque de la dynastie Joseon.

PyeongChang 2018 PyeongChang 2018

Parmi les porteurs de la flamme le 14 novembre se trouvait le lieutenant de marine Kim Kyu-hwan qui a amené la torche par bateau depuis la côte jusqu'à la ville de Changwon, toujours dans la province du Gyeongsang du Sud. Les habitants de Changwon ont fêté le relais lorsqu'il a atteint la terre ferme, en se lançant dans un impressionnant flash mob.

Ce premier flash mob en a appelé un second le lendemain, quand le relais de la torche olympique est arrivé à Changnyeong. En chemin, la flamme olympique à encore voyagé sur l'eau, cette fois à bord d'un bateau de pêche, sur la zone humide d'Upo. C'est la plus grande zone humide en République de Corée. Elle abrite un grand nombre d'espèce rares d'oiseaux, de plantes et de poissons.

PyeongChang 2018 PyeongChang 2018

Le relais de la flamme des Jeux de PyeongChang 2018 a trois partenaires officiels : le partenaire mondial TOP Coca-Cola, qui poursuit son soutien de longue date aux relais de la flamme olympique, le partenaire mondial TOP Samsung et le partenaire national KT. Pour de plus amples informations, veuillez vous rendre sur le site web de PyeongChang 2018.

back to top En