skip to content
PyeongChang 2018
PyeongChang 2018

Le relais de la flamme olympique poursuit sa tournée dans le nord du pays

Le relais de la flamme olympique de PyeongChang 2018 se rapproche de plus en plus de sa destination : le stade olympique de PyeongChang et la cérémonie d’ouverture des XXIIIes Jeux Olympiques d’hiver le 9 février. La flamme olympique a passé les dix derniers jours tout au nord de la République de Corée où elle a voyagé de Yeoncheon à Chuncheon, dévoilant ainsi plus encore le passé, le présent et l’avenir de ce fascinant pays. Voici les derniers épisodes en date de ce fabuleux périple.

Ce nouveau cycle du relais de la flamme olympique de PyeongChang 2018 a débuté samedi 20 janvier, date à laquelle la flamme olympique a quitté Paju, ville située au nord, à bicyclette. Ce moyen de transport a été utilisé pour acheminer durant sept jours la flamme olympique entre les sept villes les plus septentrionales de la République de Corée afin de diffuser un message de paix.

PyeongChang 2018

Lors de cette journée, la flamme olympique a rallié la ville de Yeoncheon, où un groupe de percussionnistes et une fanfare militaire lui ont réservé un accueil musical sur le site préhistorique de Jeongok-ri. Il s’agit du plus grand site de l’âge de pierre de la péninsule coréenne, qui abrite des vestiges paléolithiques provenant de zones situées le long de la rivière Hantan.

PyeongChang 2018

Le lendemain, le relais de la flamme olympique a emprunté le grand pont de Taebong, avec en toile le fond, les montagnes spectaculaires de Geumhaksan et de Godaesan. Il a ensuite mis le cap sur Cheorwon, où son arrivée a été saluée par une pièce de théâtre émouvante interprétée par la compagnie Taehoo.

PyeongChang 2018

Lundi 22 janvier, le relais de la flamme olympique s’est arrêté sur le site du Festival de glace Sancheoneo de Hwacheon, l’un des festivals les plus populaires du pays, lequel attire chaque année plus d’un million de visiteurs venus du monde entier. La flamme olympique a terminé sa journée au Centre de formation des jeunes de Hwacheon, où elle a été accueillie par un spectacle de "nodongyo" (chants de travail) interprété par des agriculteurs de la région.

PyeongChang 2018

Parmi les haltes qu’il a effectuées mardi 23 janvier, le relais de la flamme olympique a terminé sa journée au Musée de la Préhistoire de Yanggu avant de rejoindre le centre sportif des citoyens de Yanggu. Là, le groupe de percussions traditionnelles coréennes Taegeuk a accueilli la flamme olympique au son des percussions en porcelaine blanche de Yanggu.

PyeongChang 2018

Après avoir marqué une pause mercredi 24 janvier à l’occasion de la 12e des 13 épreuves que compte le Relais pour tous, le relais de la flamme olympique a repris sa route le lendemain, en direction du parc des sports de Seohwa Life, de l’écovillage de montagne de Bupyeong-ri et du Musée folklorique du village de montagne d’Inje. À son arrivée dans cette dernière localité, son ultime destination de la journée, la flamme olympique a vibré au son des tambours et des démonstrations d’arts martiaux et de hip-hop.

PyeongChang 2018

Vendredi 26 janvier, la flamme olympique s’est dirigée vers Goseong, lieu de rencontre de la mer de l’Est et des montagnes Taebaek, pour la dernière de ses sept journées en selle. La journée s’est terminée au bureau du comté de Goseong, où le groupe Good Friends et la chanteuse pop lyrique Jung Se-hun ont présenté un spectacle de tambours et de feu.

"Le message de paix véhiculé par la flamme dans ces sept villes les plus septentrionales est allé droit au cœur de nombreuses personnes", a déclaré Lee Hee-beom, président du comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de PyeongChang 2018 (POCOG), à propos de la semaine cycliste du relais de la flamme olympique. Et d'ajouter : "Nous espérons que les Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 propageront ce message de paix dans le monde au cours des prochaines semaines."

PyeongChang 2018

La flamme olympique a ensuite mis le cap plein sud samedi 27 janvier, en direction de la ville de Sokcho et de sa tour Expo, une tour d’observation de haute technologie située dans un parc naturel. Parmi les célébrations organisées pour marquer son arrivée figurait un spectacle intitulé "Seven Fair Women’s Dance for Prayer", interprété par la troupe de danse Sincheon.

PyeongChang 2018

En route pour Yangyang, dimanche 28 janvier, le relais de la flamme olympique a remonté une fois encore le temps sur le site préhistorique d’Osan-ri, avant de terminer la journée sur la place du Conseil de Yangyang. Là, les membres d’une association historique locale ont entonné des chants agricoles, alors que les 600 choristes de la chorale du centre culturel de Yangyang ont également donné de la voix.

PyeongChang 2018

Pour clôturer ces dix journées, la flamme olympique a traversé le parc Soyang Riverside et le pont Legoland, lundi 29 janvier, pour rejoindre Gangwon. La place principale de la ville a servi de cadre à une pièce de mimes et à une flashmob des habitants, tandis que le comédien Ryan Bang a interprété "PyeongChang Style", adaptation amusante du tube au succès planétaire "Gangnam Style".

back to top En