skip to content
Rio2016/Marcos de Paula
Date
03 juin 2016
Tags
Actu CIO , Rio 2016 , Relais de la flamme olympique

Le Relais de la flamme olympique pour réchauffer les fêtes de juin au Brésil


Le relais de la flamme olympique dure maintenant depuis un mois et va pouvoir célébrer cette date dignement au Brésil avec les traditionnelles festivités en l’honneur de São João, ou Saint Jean. Son périple a amené la flamme dans le nord-est du pays, et notamment à Caruaru, la plus grande commune rurale de l’État du Pernambouc, où elle a fait étape le 30 mai.

Le dernier des 31 porteurs de flamme était Onildo Almeida, un poète et musicien de 81 ans qui a eu l’honneur d’y lancer les festivités de São João et son cortège de danses traditionnelles, de jeux et de spécialités gastronomiques. « Cela a été une grande surprise », a-t-il déclaré. « Le fait de porter ce symbole, qui signifie tellement dans le sport et l’histoire olympique, a été un grand honneur pour moi. »


Ce voyage chargé en émotions a débuté le 31 mai, lorsque la torche a atteint Gravatá pour se lover dans les mains de Julia Melo, une jeune femme de 20 ans atteinte du syndrome de Leigh, une maladie neurologique rare. Avec courage, Julia a affiché un grand sourire le long des 200 m qu’elle a parcouru avec la torche.

RIO2016/MARCOS DE PAULA

Enfin, la flamme a voyagé dans Recife, la capitale de l’État, passant entre les mains de 176 personnes, y compris Suely Guimarães, médaillé de bronze du disque paralympique.

« La joie d’avoir été choisi comme relayeur de la flamme olympique m’a offert l’espoir, le cran, la puissance et la détermination dont a besoin tout athlète », a confié Suely.

RIO2016/MARCOS DE PAULA

 Le relai a ensuite vécu l’un des moments les plus spectaculaires de son périple, en voyant la flamme surfer des vagues à Ipojuca, entre les mains d’une légende du surf, Carlos Burle. « Je n’oublierai jamais ce que j’ai vécu ici », a glissé Carlos. « C’est une histoire que je vais raconter à toute ma famille, pour qu’elle vive éternellement dans ma mémoire.

« Porter la flamme olympique m’a offert un sentiment incroyable, c’est un réel motif de fierté chargée d’émotions. »

La flamme va poursuivre son chemin en pénétrant dans Paraíba, le neuvième État à accueillir le relais, celui où les fêtes de São João sont les plus belles au Brésil.

Trois partenaires apportent leur soutien au relais de la flamme olympique de Rio 2016 : le partenaire mondial TOP Coca-Cola, associé de longue date aux relais de la flamme olympique, et les partenaires nationaux Bradesco et Nissan. Pour plus d’informations, consultez le site web de Rio 2016.


back to top En