skip to content
Relais de la flamme olympique Rio 2016 – Jour 58 Rio2016/Fernando Soutello
Date
30 juin 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Relais de la flamme olympique

Le relais de la flamme olympique arrive dans le sud du Brésil


La flamme olympique est passée non loin de Rio de Janeiro lors de son passage dans les états voisins alors qu’elle faisait route vers le sud.

Pour sa dernière journée dans le centre-ouest, le relais a été accueilli lundi à Nova Andradina, dans le Mato Grosso do Sul, par une avalanche de ballons vert et jaune, chacun renfermant la graine d’un arbre indigène.

Les enfants de la Fondation pour la culture de Nova Andradina ont exécuté une danse avec des cerceaux alors que plus de 20 000 personnes se sont déplacées pour voir passer le relais dans les rues de la ville.

De là, la flamme s’est rendue à Presidente Prudente, première halte de son voyage dans l’état de São Paulo, frontalier avec celui de Rio.

Relais de la flamme olympique Rio 2016 – Jour 56 Rio2016/André Mourão

Rodrigo Faro, acteur et présentateur de 42 ans qui a pratiqué le handball et la gymnastique, a indiqué qu’il avait déjà acheté ses billets pour assister aux Jeux. « Ce sera une édition historique des Jeux Olympiques, dit-il. Pour les médailles, mes pronostics penchent vers les équipes masculine et féminine de volleyball, mais je pense que nous avons aussi une grande chance en judo. »

Le 28 juin, la flamme est arrivée à Paraguaçu Paulista, saluée en ville par des spectacles de danse et de musique sur la place Praça da Matriz.

« Je suis vraiment ravi de la politique de développement durable de Rio 2016 », a déclaré Mário Montovani, 61 ans, directeur de l’ONG SOS Mata Atlântica. « La dimension historique de l’événement et sa symbolique soulignent cette préoccupation qui fait partie de ses valeurs sociales. À l’heure actuelle, j’apprécie les Jeux Olympiques pour leur symbole d’union des peuples, la flamme qui réchauffe le cœur et l’esprit, et le fait que nous puissions être tous ensemble dans cette aventure. »

Walcyr Carrasco, scénariste de séries de 64 ans, figurait lui aussi parmi les porteurs de torche. « Si la séquence au cours de laquelle j’ai porté la torche était intégrée à une série, ce serait une scène chargée d’émotion, mais avec un comique d’arrière-plan. Je ne suis pas sportif et j’étais terrorisé à l’idée de laisser tomber la flamme ! Mais c’était quand même un moment exceptionnel. Je n’avais jamais imaginé que je porterais la torche. Je suis très heureux. »

Relais de la flamme olympique Rio 2016 – Jour 57 Rio2016/André Mourão

Après avoir quitté l’état de São Paulo, la flamme a rendu visite à quatre villes de l’état du Paraná, le 29 juin, et a été accueillie avec force orchestres, spectacles d’arts martiaux et danseurs vêtus comme des dieux grecs.

L’un des temps forts de la journée a été le relais de Ricardinho, l’un des volleyeurs les plus titrés du Brésil avec ses deux titres de champion du monde, sa médaille d’or d’Athènes 2004 et celle d’argent de Londres 2012, et ses six victoires en Ligue mondiale (5) et en Coupe du monde (1).

Relais de la flamme olympique Rio 2016 – Jour 58 Rio2016/André Mourão

« C’est fabuleux de porter la flamme, dit-il. Tout est remonté à la surface, comme l’émotion qu’on ressent en entrant au village olympique pour la première fois. Je pense que le Brésil se comportera vraiment bien lors de ces Jeux Olympiques. »

Dans la ville de Maringá, la flamme a participé à un mini-triathlon au cours duquel elle a été portée par la nageuse Farida Okuhara, la cycliste Gabriela Gomes et le coureur Guilherme Santana.

La journée s’est achevée à Cascavel par un spectacle de Verdades do Olimpo ayant pour thème les divinités grecques et des démonstrations de capoeira, de street dance et de skate.

Trois partenaires apportent leur soutien au relais de la flamme olympique de Rio 2016 : le partenaire mondial TOP Coca-Cola, associé de longue date aux relais de la flamme olympique, et les partenaires nationaux Bradesco et Nissan. Pour plus d’informations, consultez le site web de Rio 2016.

back to top En