skip to content
2012 Getty Images
Date
21 avr. 2016
Tags
, , Actu CIO

Le relais de la flamme des Jeux de Londres 2012 : magique !


Du 16 mai au 27 juillet 2012, la Torche Olympique des Jeux de Londres a voyagé du point le plus sud-ouest au point le plus nord-est du Royaume-Uni pour un parcours de 12.800 km, à travers 1000 villes et villages, avec 8000 porteurs, au plus près des 65 millions d’habitants du Royaume.

Lorsque le 18 mai 2012, l’Airbus A319 « BA2012 » qui transporte la flamme, peint aux couleurs des Jeux de Londres, se pose sur la base navale de Culdrose en Cornouailles, Lord Sebastian Coe, président du LOCOG, déclare : « C’est un moment extraordinaire qui a demandé 10 ans d’organisation ».

Getty Images

La Torche est transportée par Hélicoptère jusqu’à Land’s End, le point le plus sud-ouest du Royaume, où elle est transmise au premier relayeur sur le sol britannique, le triple et bientôt quadruple champion olympique de voile Ben Ainslie. 

Getty Images

La Torche dorée des Jeux de Londres est percée de 8000 trous qui symbolisent ses 8000 porteurs. Faite de deux enveloppes en alliage d’aluminium, sa forme élancée est triangulaire pour représenter les trois valeurs olympiques (respect, excellence, amitié), les trois éléments de la devise olympique (plus vite, plus haut, plus fort) et les trois Jeux accueillis à Londres (1908, 1948, 2012). 

Getty Images

La flamme a été allumée le 10 mai au Temple d’Héra à Olympie. Elle a ensuite débuté un périple de huit jours à travers la Grèce, voyageant jusqu'en Crête et dans le Nord du pays en passant par Thessalonique, Xanthi et Larissa. Elle est arrivée le 17 mai à Athènes pour être remise officiellement au comité d'organisation des Jeux Olympiques de Londres. Emmenée par S.A.S la Princesse Anne du Royaume-Uni, le maire de Londres Boris Johson et la star du football David Beckham elle a voyagé jusqu’en Cornouailles dans quatre lampes de sécurité (« Davy Lamps »).

Getty Images

« Le public a rencontré la magie »

Sur l’eau, dans toutes sortes d’embarcations (à la rame, en voile, à la vapeur…), sur les rails, dans les airs, sur la route, avec des porteurs habillés en blanc pour un relais baptisé « moment to shine » (le moment pour briller), le parcours est  est conçu de sorte que 95% de la population du Royaume-Uni, de l’Ile de Man, de Jersey et de Guernesey se trouve au maximum à une heure de route du parcours emprunté par la flamme.

Getty Images

Elle fait notamment halte à Much Wenlock où Pierre de Coubertin planta un chêne en 1890, sur le site préhistorique de Stonehenge, au château de Windsor, sur les falaises blanches de Douvres, Orkney et les Iles Channel. Elle est transportée jusqu’aux iles Shetland, au nord-est de l’Ecosse. Dans chaque ville traversée, des cérémonies commémoratives sont organisées. Comme l’explique Paul Deighton, directeur général du LOCOG, « durant 70 jours, le public a rencontré la magie ».

Getty Images

Getty Images

Le 20 juillet, la flamme fait son entrée dans la ville de Londres de manière spectaculaire. Elle est en effet larguée du haut d’un hélicoptère Sea King de la Royal Navy. Stationné à 20 m au-dessus de Tower Wharf, un fusilier marin descend hors de l’appareil à toute allure le long d’une corde, portant la flamme dans une lanterne arrimée à lui.

Getty Images

La flamme parcourt ensuite durant une semaine quelques 300 km dans la capitale britannique et est portée par 982 relayeurs, qui passeront notamment par les monuments les plus connus de la ville.

Getty Images

Getty Images

Le jour de la Cérémonie d’ouverture, la flamme est emmenée depuis Tower Bridge jusqu’au Stade en speedboat, entre les mains du footballeur David Beckham et de la jeune footballeuse Jade Bailey.

Getty Images

Ils confient la flamme à Sir Steven Redgrave, quintuple médaillé olympique d’or en aviron. Puis, afin de symboliser le passage de la flamme olympique à la jeune génération, ce sont sept jeunes athlètes âgés de 16 à 19 ans (Callum Airlie, Jordan Duckitt, Desiree Henry, Katie Kirk, Cameron MacRitchie, Aidan Reynolds, et Adelle Tracey) qui ont l’honneur d’embraser la vasque, formée de 204 pétales métallique, comme les 204 nations participantes à ces Jeux.

Getty Images

Getty Images


Tags , , Actu CIO
back to top En