skip to content
Actualités du CIO

Le projet "Olympic Art" : une invitation à revivre les Jeux Olympiques d'hiver de 2018 à PyeongChang d'une manière inédite et créative


Pour la première fois dans l'histoire des Jeux, des olympiens, également artistes, ont été invités à l'édition d'hiver de 2018 à PyeongChang pour participer au projet "Olympic Art", une initiative du Comité International Olympique (CIO). Des olympiens ont mis à profit leur talent pour offrir un éclairage différent sur les Jeux à travers le film « Olympic Dreams » et une peinture unique en son genre.

La coureuse de fond gréco-américaine (Rio 2016) Alexi Pappas, le lanceur de javelot britannique Roald Bradstock (Los Angeles 1984 et Séoul 1988), la biathlète américaine Lanny Barnes (Turin 2006), et l'escrimeur suisse (médaillé de bronze à Montréal en 1976) Jean-Blaise Evequoz sont les quatre "artistes olympiens" qui ont partagé leur esprit créatif et testé de nouvelles créations artistiques à PyeongChang à travers deux projets : une série de courts métrages Olympic Dreams (Rêves olympiques) et une peinture collective qui révèle les valeurs olympiques.

Olympic Dreams (Rêves olympiques) est une exploration poétique des valeurs olympiques à travers un film narratif qui mélange fiction et réalité pour montrer les Jeux Olympiques d’une manière unique, totalement inédite. Dans les rôles principaux : l’olympienne Alexi Pappas (Rio 2016), l’acteur américain Nick Kroll et des athlètes qui ont participé aux Jeux de PyeongChang, le tout sous la direction de Jeremy Teicher.

Cette fiction raconte l'histoire de la rencontre entre Penelope (jouée par Alexi Pappas), jeune skieuse de fond, et un volontaire au village olympique, Ezra (joué par Nick Kroll). Une relation improbable se noue alors entre les deux protagonistes.

Tourné en seulement deux semaines, le film Olympic Dreams est l'un des rares à faire jouer des athlètes olympiques en compétition. Dans cette série de cinq épisodes, des médaillés d'or au tout premier athlète de skeleton de Jamaïque en passant par le plus jeune médaillé des Jeux, les olympiens montrent ce que l'on ressent quand on poursuit un rêve olympique.

Pour Alexi Pappas, "Ce projet a été possible grâce aux incroyables olympiens qui y ont pris part."

"Olympic Dreams s’intéresse à tous les athlètes, et en particulier à ceux qui ne décrochent pas de médailles, et aussi à toutes ces personnes qui rendent les Jeux possibles, notamment les volontaires", a expliqué Jeremy Teicher.

Pour regarder Olympic Dreams, rendez-vous sur : https://www.olympic.org/fr/olympic-art-project/olympic-dreams

L’autre initiative artistique du projet « Olympic Art » a été organisée par des olympiens pour des olympiens, créée avec des athlètes olympiques en lice à PyeongChang, puis présentée au village olympique de Gangneung. Des athlètes olympiques, munis de peinture et de pinceaux, ont produit collectivement 15 peintures, au rythme d’une toile par jour, représentant les 15 disciplines olympiques d’hiver. Une fois réunies, ces peintures forment alors une œuvre reflétant les valeurs olympiques, lesquelles sont au cœur même de cette initiative.

À la tête de cet atelier, trois olympiens issus des précédentes éditions des Jeux : Roald Bradstock (Grande-Bretagne), Lanny Barnes (États-Unis) et Jean Blaise Evequoz (Suisse). Au cours des Jeux Olympiques de PyeongChang, ils ont accueilli au total 111 athlètes de 39 pays qui ont laissé leur touche personnelle sur cette toile unique.  "Cette période de 17 jours a été un flot continu de moments qui ont tous été incroyables, notamment voir tous ces athlètes rire et avoir du plaisir à peindre au cours de l’une des périodes, si ce n’est au cours de LA période la plus stressante de toute leur jeune vie", reconnaît Roald Bradstock. "Mais il y a eu ce moment qui sortait du lot : Un jour, un homme est entré dans le studio. Il a regardé toutes les toiles et les athlètes en train de peindre et a dit 'Ah ... les valeurs olympiques !'.  Lanny et moi nous nous sommes regardés et avons souri - si cela ne résume pas tout !"

Pour découvrir les peintures et les coulisses, rendez-vous sur : https://www.olympic.org/fr/olympic-art-project/art-au-village

Le "projet Olympic Art" est une initiative qui s'inscrit dans le droit fil de l'Agenda olympique 2020, la feuille de route stratégique pour l'avenir du Mouvement olympique, lequel vise à "renforcer davantage l'alliance du sport et de la culture aux Jeux Olympiques ainsi qu'entre leurs différentes éditions".

Les artistes ont célébré l'esprit de l'Olympisme à travers le prisme de l'art, pour l'ouvrir au plus grand nombre via le hashtag #OlympicArt.

En savoir plus sur le programme :https://www.olympic.org/fr/olympic-art-project

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 3,4 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Séquences filmées de qualité professionnelle

http://iocnewsroom.com/

Vidéos

YouTube : www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur Flickr.

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org.

Réseaux sociaux

Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook and YouTube.

back to top En