skip to content
Date
10 févr. 2014
Tags
Sotchi 2014 , Actu CIO

Le programme olympique évolue avec le temps

Une douzaine de nouvelles épreuves font leurs débuts aux Jeux de 2014 à Sotchi et ces nouvelles venues reçoivent un accueil chaleureux de la part des spectateurs comme des athlètes.


Nombreuses "premières" olympiques à Sotchi
Les premières nouvelles épreuves, snowboard slopestyle et patinage artistique par équipe, ont déjà été un formidable succès à Sotchi. Le relais mixte de biathlon, le relais par équipe en luge, le ski halfpipe, le ski slopestyle, le slalom parallèle de snowboard et le saut à ski féminin seront à leur tour sous les feux des projecteurs dans les prochains jours. Les épreuves dites d’action, comme le slopestyle en ski et en snowboard, démontrent la volonté du CIO de rallier la jeunesse du monde.

Le vainqueur de la toute première médaille d’or en snowboard slopestyle hommes, Sage Kotsenburg, a déclaré que les autres spécialistes de la discipline et lui-même étaient absolument enchantés de concourir sur la scène olympique.

"On trouve ça vraiment génial d’être aux Jeux. Ces Jeux Olympiques sont le plus grand événement qui soit pour le slopestyle et le halfpipe". À propos de l’expérience particulière de la vie au village olympique, il a dit : "C’est super de vivre au village. Il y a tant de pays et de cultures réunis en un seul endroit".

Un programme olympique dynamique
Le programme olympique est conçu de manière à équilibrer sports traditionnels et nouvelles épreuves.  Le ski de fond, le patinage artistique, le hockey sur glace, le combiné nordique, le saut à ski et le patinage de vitesse ont été présents à chaque édition des Jeux d’hiver, mais le reste du programme a connu de nombreux changements depuis les premiers Jeux en 1924.

Le nombre d’épreuves a augmenté de manière significative au fil des décennies. Alors que 16 médailles étaient décernées dans six sports et neuf disciplines lors de la première édition à Chamonix, les Jeux de Sotchi comporteront au total 98 épreuves dans 15 disciplines et sept sports.

Ainsi, le curling a-t-il été présent à Chamonix en 1924, mais n’est pas revenu officiellement aux Jeux d’hiver avant ceux de 1988. Le bobsleigh, quant à lui, a été inscrit au programme de chaque édition des Jeux entre 1924 et 1956, mais n’y est pas retourné avant 1964.

Les épreuves de ski alpin n’ont pas été présentes avant les Jeux d’hiver de 1936 à Garmisch-Partenkirchen, tandis que le biathlon a eu lieu pour la première fois en 1960 et la luge a été ajoutée quatre ans plus tard.

L’ère moderne
Quelques-unes des plus grandes modifications sont intervenues en 1992, avec l’ajout des épreuves de patinage de vitesse sur piste courte et celles de ski acrobatique. Depuis lors, les deux disciplines ont augmenté le nombre d’épreuves au programme, puisque huit épreuves de patinage de vitesse sur piste courte sont prévues à Sotchi, par rapport aux quatre de 1992, et dix en ski acrobatique par rapport aux deux seules épreuves de 1992.

De nouveau, en 1998 aux Jeux à Nagano, le programme a connu des changements avec l’introduction du snowboard, tandis que le skeleton, présent aux éditions de 1928 et 1948, a fait sa réapparition au programme des Jeux à Salt Lake City en 2002. Sage Kotsenburg a dit d’ailleurs que ce sont les Jeux de 2002 qui l’ont inspiré et lui ont donné envie de poursuivre son propre rêve olympique.

La constante évolution du programme a permis d’accroître la popularité des Jeux et après chaque édition des Jeux, le CIO réexamine systématiquement la composition du programme des sports pour s’assurer que celui-ci continue d’être pertinent et répond aux attentes des générations sportives successives.

 

 

 

back to top