skip to content
Date
05 juil. 2005
Tags
Actu CIO

Le président Rogge place les athlètes "au cœur de l'événement "


À la veille de l'élection de la ville hôte des Jeux de la XXXe Olympiade, le président du Comité International Olympique (CIO), Jacques Rogge, a donné à www.olympic.org son point de vue sur le vote 2012 et la révision du programme olympique.
   
Olympic.org: Qu'est-ce qui rend les Jeux Olympiques si réussis, si prestigieux?
 
Jacques Rogge: Premièrement, c'est un événement très rare, qui se tient seulement tous les quatre ans. Deuxièmement, c'est un événement qui représente l'universalité du monde. Des athlètes de tous groupes ethniques, de toutes religions et convictions politiques vivent ensemble, pacifiquement, au village olympique. C'est quelque chose d'unique que vous ne trouvez dans aucune autre compétition sportive.
   
Olympic.org: Comment expliquez-vous que cinq des villes les plus prestigieuses du monde s'affrontent dans une compétition si rude pour obtenir les Jeux?
 
Jacques Rogge: Il y tout d'abord la qualité des Jeux et leur attrait. Les villes savent que grâce au soutien financier du Comité International Olympique, leur budget opérationnel se soldera très vraisemblablement par un bénéfice et qu'elles pourront laisser un magnifique héritage aux générations futures.
 
Olympic.org:  Le CIO pense-t-il que la décision quant à la ville hôte 2012 sera juste et équitable?
 
Jacques Rogge: Nous sommes sûrs que ce vote sera juste et équitable car il repose avant tout sur une évaluation minutieuse d'un groupe de personnes très spécialisées qui a souligné à tous les membres les forces et les faiblesses de chaque candidature. Ensuite, nous avons des règles très strictes pour éviter les dérapages du passé. Et enfin, nous faisons totalement confiance aux organisateurs eux-mêmes, car ils viennent de villes très prestigieuses, ainsi qu'aux membres du CIO.
 
Olympic.org: Quelles sont les caractéristiques essentielles qu'une ville doit avoir pour être sélectionnée comme ville hôte?
 
Jacques Rogge: Sans conteste, de placer les athlètes au cœur de l'événement, ce qui veut dire un très bon village olympique, un bon système de transport, de bonnes mesures de sécurité et, surtout, l'amour du sport et le soutien de la population locale, du gouvernement et des autorités.
 
Olympic.org: Quelle importance revêt le rapport de la commission d'évaluation 2012 dans la décision?
 
Jacques Rogge: Je pense que ce sera le facteur déterminant car les membres du CIO voudront s'assurer que les athlètes seront bien traités et qu'ils auront tout ce dont ils ont besoin. Au-delà du rapport, il y a aussi la "chimie" qui s'opère – les liens personnels que vous pouvez avoir avec les futurs organisateurs et la confiance que vous accordez à ces derniers, car on ne peut pas tout mettre dans un rapport et, au bout du compte, les Jeux sont organisés par des personnes et non des organisations.
 
Olympic.org: Pourquoi réviser le programme olympique et qu'attendez-vous de cette révision?
 
Jacques Rogge: Ce qui est très important, je pense, c'est que pour la toute première fois en 40 ans, nous avons une procédure en place pour examiner, après chaque édition des Jeux, le succès du programme et voir si celui-ci répond aux besoins des jeunes du monde entier. La popularité des Jeux dépend très largement de la qualité du programme et nous devons plaire à tout le monde, aux jeunes comme aux moins jeunes. Il s'agit sans aucun doute d'un mélange unique de différents sports. Les sports évoluent, certains deviennent plus populaires, d'autres moins, et nous devons nous adapter à cette évolution.
 
Olympic.org: Quelles décisions le CIO a-t-il prises jusqu'ici? Que s'est-il passé à Singapour jusqu'à aujourd'hui?

 Jacques Rogge: Nous avons eu la commission exécutive du CIO. Durant ces réunions, nous avons passé en revue les quatre dernières années et cela nous a encouragés à maintenir la stratégie en place, car la situation du CIO et du Mouvement olympique est absolument excellente aujourd'hui, mais, bien entendu, il faut préparer l'avenir. C'est ce que nous allons faire le 6 juillet en choisissant la meilleure ville candidate.





 Le programme de la Session
 En savoir plus sur la Session
Tags Actu CIO
back to top