skip to content
Date
06 juin 2008
Tags
Actu CIO , Beijing 2008

Le président Rogge attend les Jeux de Beijing avec impatience


“Nous savons que Beijing doit trouver le juste équilibre entre sécurité et bon fonctionnement", a déclaré Jacques Rogge, président du Comité  International Olympique lors de sa dernière conférence de presse avant les Jeux. Cette conférence de presse clôturait une semaine de réunions intenses tenues notamment par la commission exécutive du CIO à l’hôtel Hilton à Athènes. 


“Je suis impatient de voir les Jeux s’ouvrir, et le sport entrer en scène,” a indiqué le président Rogge qui a exprimé le vœu que les Jeux soient un "réel moment de joie" pour le peuple chinois, après le terrible tremblement de terre qui a frappé le pays en mai. Une réflexion est en cours avec les organisateurs de Beijing sur la manière appropriée de rendre hommage aux victimes dans le cadre des Jeux.


Cette conférence de presse était le dernier grand rendez-vous des médias leur permettant de poser des questions avant la réunion de la commission exécutive qui doit immédiatement précéder les Jeux à Beijing.


Parmi le large éventail de sujets abordés, des questions sur les paris irréguliers et l’hommage qui serait rendu dans le cadre des Jeux aux victimes du séisme de la région du Sichuan, ont notamment été posées par les journalistes présents.


Pelé et la flamme olympique

Il a souligné que la "crise" à laquelle le Mouvement olympique avait été confronté en avril, dans le contexte des protestations et manifestations qui sont venues troubler le déroulement du relais international de la flamme, était maintenant terminée. 


Il a ajouté que le concept même du relais était enthousiasmant, rappelant que le relais de la flamme pour les Jeux d’Athènes en 2004 avait brillamment réussi à diffuser l’idéal olympique dans le monde entier. “Je n’oublierai jamais cette image de Pelé, assurément le footballeur le plus célèbre du monde ayant remporté tous les honneurs dans son sport, en larmes au moment de saisir le flambeau. Et ce quand bien même il n’avait jamais participé aux Jeux Olympiques. C’est là toute la force du relais de la flamme".


Collaboration d’Interpol sur les paris litigieux
Interrogé sur ce qui était fait pour contrer la menace des paris irréguliers, le président a indiqué que le CIO prenait conseil auprès d’Interpol et était sur le point de signer un contrat avec un organe de surveillance.


Un journaliste a évoqué l’annonce des villes candidates pour 2016 faite mercredi dernier et le rejet de Doha, capitale du Qatar, essentiellement dû aux dates que celle-ci proposait pour la tenue des Jeux.  “Le CIO avait  précisé en mars 2007 que les Jeux de 2016 devaient se dérouler sur la période juillet-août”, a expliqué le président Rogge. “Doha a demandé à ce qu’il soit fait une exception, ce que la commission exécutive n’a pas accordé”. "Sinon, la candidature était techniquement bonne", a-t-il ajouté.


La prochaine conférence de presse du CIO se tiendra à l’issue des  réunions précédant les Jeux Olympiques à Beijing.
back to top