skip to content
IOC/Greg Martin

Le président du CIO visite le centre OlympAfrica au Mozambique

Jeudi, le président du CIO, Thomas Bach, s'est rendu de Maputo à Boane pour visiter l'un des centres OlympAfrica auxquels le CIO apporte sa contribution. Le centre de Boane, situé à une heure de la capitale du Mozambique, permet à des milliers d'enfants de la région d'avoir accès à des installations de sport et de loisirs.

Le centre de Boane, l'un des 44 centres aménagés sur le continent africain, propose également des services de santé et des équipements scolaires à plus de 2 000 élèves. Il fournit même des emplois à la communauté locale grâce à une entreprise qui confectionne et vend des uniformes scolaires.

IOC/Greg Martin
Lors de sa visite, le président du CIO a pu rencontrer des écoliers et a même joué au football avec un groupe d'enfants. Le centre, qui prévoit de s'agrandir pour proposer des installations d'entraînement, possède des terrains de basketball et de football ainsi qu'une piste d'athlétisme.

J'ai été profondément touché par cette visite. J'ai également été très impressionné par ce que j'ai vu à l'hôpital, dans les salles de classe, dans l'atelier de confection et sur les terrains de jeu. Thomas Bach Président du CIO
Un peu plus tôt dans la journée, Thomas Bach s'est rendu à la maternité et dans le centre de soins. Il y a rencontré une jeune mère dont le nouveau-né a vu le jour au centre. Au Mozambique, le centre OlympAfrica a également pour mission de fournir des soins de santé de base.

Le président du CIO était accompagné tout au long de son déplacement par le membre du CIO en Afrique du Sud, Sam Ramsamy, le président du CNO du Mozambique, Marcelino Macome, le maire de Boane et le gouverneur de la région.

IOC/Greg Martin
À l'issue de sa visite dans le centre OlympAfrica, le président Thomas Bach a déclaré : "J'ai été profondément touché par cette visite. J'ai également été très impressionné par ce que j'ai vu à l'hôpital, dans les salles de classe, dans l'atelier de confection et sur les terrains de jeu. Voir de quelle manière le sport transforme les gens est toujours fascinant."
back to top En