skip to content
IOC/Christoph Moretal
Date
18 avr. 2016
Tags
Actu CIO

Le président du CIO, Thomas Bach, accueille le cardinal Gianfranco Ravasi pour des discussions en lien avec la première Conférence mondiale sur la foi et le sport


Le président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, a rencontré aujourd'hui le président du conseil pontifical, le cardinal Gianfranco Ravasi, afin de discuter de la collaboration entre le CIO et le Vatican, lesquels possèdent tous les deux le statut d'observateur permanent auprès de l'Assemblée générale des Nations Unies (ONU).
 
Les discussions ont principalement porté sur la première Conférence mondiale sur la foi et le sport, prévue au mois d'octobre 2016. La conférence, baptisée "Le sport au service de l'humanité", est un événement historique soutenu par le CIO et les Nations Unies. Elle réunira des dirigeants de tous les secteurs de la société, lesquels s'intéresseront à la manière dont le sport et la foi peuvent utiliser leur influence respective pour promouvoir des valeurs positives, en particulier auprès des jeunes. Le coup d'envoi de la conférence sera donné par Sa Sainteté le Pape François. Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations Unies, et Thomas Bach, président du CIO, prononceront quant à eux des discours liminaires. 

La première Conférence mondiale sur la foi et le sport sera l'occasion idéale de réfléchir sur la manière dont le sport et ses valeurs peuvent soutenir le changement social, le développement communautaire, la promotion de la paix et des droits de l'homme ainsi que les principes de la foi communs à toutes les religions. Thomas Bach President du CIO

À l'issue de la réunion tenue au siège du CIO à Lausanne, le président du CIO, Thomas Bach, a déclaré : "Comme je l'ai souligné lors de mon discours devant l'Assemblée générale des Nations Unies à New York l'année passée, le rôle du sport est toujours de construire des ponts, jamais d'édifier des murs. Le sport prône le dialogue et la compréhension, valeurs qui permettent de transcender toutes les différences. Le sport, et en particulier le Mouvement olympique, comprend la diversité mondiale des cultures, des sociétés et des modes de vie et les considère comme une source de richesse." 

Et de poursuivre : "La première Conférence mondiale sur la foi et le sport sera l'occasion idéale de réfléchir sur la manière dont le sport et ses valeurs peuvent soutenir le changement social, le développement communautaire, la promotion de la paix et des droits de l'homme ainsi que les principes de la foi communs à toutes les religions." 

Le cardinal Ravasi a pour sa part indiqué : "Cette conférence sera l'occasion d'un rassemblement qui nous aidera à faire face aux grands défis de la société actuelle, préoccupations que partagent les communautés sportive et religieuse du monde entier : comment vivre dans le respect d'autrui en comprenant mieux les traditions et les valeurs de chacun; comment mener une existence plus épanouie et plus saine; comment créer des communautés plus intégrées. Le sport revêt également une importance capitale en termes d'éducation, car il aide les jeunes à faire l'expérience de la vie, en les mettant à l'épreuve, en leur permettant de voir au-delà des différences et d'affronter leurs adversaires sur un pied d'égalité pour donner le meilleur d'eux-mêmes et viser le dépassement de soi." 

La Conférence baptisée "Le sport au service de l'humanité" aura lieu du 5 au 7 octobre 2016 dans la salle du Synode au Vatican. En vue de cette conférence, le CIO et le Vatican ont signé un protocole d'accord en 2015. 

Mario Pescante, représentant permanent du CIO auprès des Nations Unies, était également présent à la rencontre d'aujourd'hui.


Tags Actu CIO
back to top En