skip to content
IOC/Greg Martin
Date
25 juin 2018
Tags
Actualités Olympiques, Actualités du CIO
Actualités du CIO

Le président du CIO se joint au haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme pour célébrer l'anniversaire de la Déclaration des droits de l'homme

Selon le haut-commissaire aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, le CIO et l'ONU "luttent de concert pour un monde meilleur".

Le président du Comité International Olympique, Thomas Bach, a célébré le 70e anniversaire de la Déclaration des droits de l'homme avec le haut-commissaire des Nations Unies Zeid Ra'ad Al Hussein lors d'une rencontre organisée aujourd'hui au siège des Nations Unies à Genève, Suisse.

Pour marquer cette date historique, le haut-commissaire Zeid Ra'ad Al Hussein a convié le président Thomas Bach aux Nations Unies pour un débat public. Les deux dirigeants ont évoqué la contribution du sport à la défense des droits de l'homme. 

Le président du CIO a rappelé que le sport était synonyme de respect – "respect d'autrui, respect des règles, respect de soi et respect de ses collègues". 

IOC/Greg Martin


Pour le haut-commissaire, le sport est "l'un des piliers de l'éducation. C'est une composante essentielle de la personnalité et de la nature humaine qui permet de vivre dans un cadre normatif". 

Les deux hommes ont discuté pendant plus d'une heure devant un parterre d'invités avant de répondre aux questions des représentants des gouvernements, des ONG et des Nations Unies. 

Comme l'a souligné le président du CIO, l'universalité est une notion fondamentale des Jeux Olympiques. "Les Jeux Olympiques réunissent la planète tout entière en un même lieu, au même moment. Notre responsabilité est on ne peut plus claire : veiller au respect de la Charte olympique, laquelle fait référence aux droits de l'homme, durant les Jeux et dans toutes les actions que nous entreprenons. Nous devons donc créer les bons instruments pour contribuer à l'un des droits fondamentaux de la personne : la paix." Et d'ajouter : "Les milieux politiques ne peuvent attendre de nous que nous trouvions une solution à des problèmes qui perdurent depuis des siècles et qu'ils ont été incapables de régler." 

En conclusion, le haut-commissaire a déclaré : "Nos deux organisations – le Comité International Olympique et les Nations Unies – œuvrent dans un même but, avec une même idée en tête, améliorer les relations entre les pays et les êtres humains... afin de rendre le monde meilleur." 

back to top En