skip to content
Date
11 sept. 2014
Tags
Actu CIO

Le président du CIO salue l'héritage de Pierre de Coubertin

Le président du CIO, Thomas Bach, a déposé aujourd'hui une gerbe sur la tombe de Pierre de Coubertin, fondateur du Mouvement olympique moderne, au cimetière du Bois-de-Vaux à Lausanne, saluant ainsi l'héritage et la vision de l'aristocrate français.


Pierre de Coubertin, lequel est décédé le 2 septembre 1937, repose dans la capitale olympique où il avait établi le siège du CIO en 1915. Selon ses souhaits, son cœur avait été enterré à Olympie, Grèce.

"Pierre de Coubertin était un visionnaire et un réformateur. Il recherchait constamment de nouveaux moyens d'atteindre ses objectifs et était toujours ouvert aux différentes cultures du sport. Il savait comment créer l'unité dans la diversité", a déclaré le président Thomas Bach, qui célébrait hier sa première année de mandat à la tête du CIO. 

Parmi les personnes qui ont assisté à la cérémonie, citons les membres de la commission pour la culture et l'éducation olympique, laquelle se réunit aujourd'hui au siège du CIO afin d'apporter sa contribution à l'Agenda olympique 2020, la feuille de route qui façonnera l'avenir du Mouvement olympique. Bon nombre d'autres commissions du CIO ont également prévu de se réunir pour débattre de l'Agenda olympique 2020 dans les jours à venir. Leurs contributions feront partie des recommandations qui seront discutées par la commission exécutive du CIO en octobre et seront ensuite présentées lors de la Session du CIO en fin d'année à Monaco.

Ainsi que l'a confié le président Thomas Bach : "Une partie du génie de Pierre de Coubertin a été d'adapter les valeurs de l'Olympisme au monde moderne. Je suis intimement convaincu qu'il nous regarde et surveille avec attention ce que nous faisons de son héritage et la façon dont nous le transposons à notre époque. Je sais que s'il était avec nous, il aurait activement contribué à nos débats et aurait certainement eu d'autres idées visionnaires afin de nous aider dans notre entreprise. Essayons de ne pas l'oublier au moment de prendre nos décisions."

 

Tags Actu CIO
back to top