skip to content
Date
07 avr. 2006
Tags
Événements CIO , Communiqué de presse

Le Président du CIO revient sur la réunion de la CE a Séoul


Deux mois après s'être réunie à Turin juste avant les XXes Jeux Olympiques d'hiver, la commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) s'est retrouvée – dans sa nouvelle composition – à Séoul, où les Comités Nationaux Olympiques (CNO), les Fédérations Internationales des sports olympiques d'été, les Fédérations Internationales des sports olympiques d'hiver et l'Association Générale des Fédérations Internationales de Sports (AGFIS) ont également tenu une série de réunions en début de semaine.
 
Lors de la conférence de presse finale, le président du CIO, Jacques Rogge, a déclaré : "Nous avons noté avec satisfaction la cohésion qui est ressortie des discussions que nous avons eues cette semaine à Séoul avec les Comités Nationaux Olympiques et les Fédérations Internationales de sports (FI). Il est des plus encourageant de constater que des progrès ont été accomplis dans les deux secteurs clés où se sont concentrées les activités au cours des quatre dernières années."

Tout d'abord, nous sommes en mesure de dire que les principes qui sont à la base de la révision systématique du programme olympique sont maintenant bien assimilés et acceptés et qu'une nette convergence de vues est apparue quant à l'adoption d'une procédure concertée. Nous savions que le programme olympique était un dossier qui allait soulever les passions et prendre du temps. Aujourd'hui, cependant, chacun s'accorde à dire qu'une révision est nécessaire. Nous allons régler les derniers détails et les propositions finales seront soumises aux prochaines réunions de la CE et de la Session afin que nous soyons prêts pour la prochaine révision du programme en 2009.

Deuxièmement, il est encourageant de noter que les diverses parties intéressées ont souscrit aux 117 recommandations faites par la commission d'étude des Jeux Olympiques dans le but de maîtriser le coût, la taille et la complexité des Jeux et qu'elles les mettent actuellement en œuvre. Pour Beijing en 2008 et Vancouver en 2010, 90 % des recommandations devraient être appliquées, l'objectif étant d'atteindre les 100 % pour Londres.

Globalement, le fait que ces deux aspects aient été compris et acceptés témoigne donc indéniablement d'une évolution des mentalités, essentielle à l'avenir du Mouvement olympique et à la préservation de la magie des Jeux."

Durant sa journée de réunion, la CE est revenue sur le succès des Jeux de Turin, et plus particulièrement sur les éléments suivants : le nombre record de Comités Nationaux Olympiques présents – 80; la qualité des compétitions sportives, due à l'excellente organisation et à la présence des meilleurs athlètes; le niveau exceptionnellement élevé des images télévisées; le subtil mélange de sport et de culture; le fait que 90 % des billets aient été vendus; et enfin l'héritage durable que les Jeux ont laissé à la ville de Turin et à sa région.

La première phase de l'évaluation des Jeux de Turin a débuté en mars. Elle se poursuivra jusqu'en juin 2006, date à laquelle le CIO rassemblera les commentaires des diverses parties intéressées.  La séance bilan officielle aura lieu du 10 au 14 juillet à Vancouver. Les organisateurs des Jeux de 2006 y assisteront afin de partager leur expérience avec le comité d'organisation des Jeux de 2010. Le rapport final de la commission de coordination du CIO sur les Jeux de Turin doit paraître en octobre.

Dans le même ordre d'idées, le CIO organisera en mai, à Lausanne, des séances bilans avec les cinq villes candidates 2012. Ces réunions seront placées sous la présidence de Me Thomas Bach, vice-président du CIO.

Profitant de son déplacement à Séoul, le CIO a entamé les négociations sur les droits de télévision pour les Jeux Olympiques de 2010 et 2012 avec les diffuseurs coréens. Les premières réunions avec les principaux acteurs du marché ont eu lieu cette semaine. Recourant à la même procédure d'appels d'offres ouverte et transparente qui avait permis l'aboutissement des négociations aux États-Unis, au Canada et en Europe (à l'exception de l'Italie), le CIO examine maintenant le marché coréen et ses caractéristiques. Des contacts ont été pris et les diffuseurs coréens ont été informés de l'intention du CIO de négocier un accord global comprenant les nouveaux médias. Les diffuseurs coréens ont jusqu'au 1er mai 2006 pour faire part de leur désir de participer aux négociations.  

Enfin, durant sa réunion, la CE a choisi Genting Highlands Resort, Malaisie, parmi les six villes en lice pour l'organisation du 12e Congrès mondial du sport pour tous en 2008. Ce rendez-vous, qui se tient tous les deux ans, est un forum idéal pour débattre du sport pour tous au niveau international.

###
back to top