skip to content
Date
23 mai 2007
Tags
Actu CIO

Le président du CIO reprend sa tournée africaine


Jacques Rogge, président du Comité International Olympique (CIO), est de retour sur le continent africain pour achever le périple qui l'a conduit en début d'année au Congo, en République démocratique du Congo, au Kenya et en Ouganda. Sa deuxième tournée africaine en l'espace de quelques mois le mènera cette fois en Afrique du Sud, au Lesotho, en Namibie et en Zambie. Dans chacun de ces pays, Jacques Rogge rencontrera le chef de l'État et assistera à des initiatives communautaires. Il pourra ainsi se rendre compte par lui-même et débattre du développement du sport africain, une question qui intéresse le CIO au plus haut point. "Pour moi, c'est un voyage d'apprentissage", a déclaré le président du CIO. "Je veux connaître avec précision les enjeux auxquels doivent faire face les Comités Nationaux Olympiques (CNO) et le sport dans la région. C'est aussi l'occasion pour le CIO de rencontrer les gouvernements et de les convaincre de l'utilité d'apporter leur soutien au sport et à ses structures".




Olympafrica – Se rapprocher des jeunes sur le terrain
La pratique du sport est difficile dans les pays en développement : elle y est souvent freinée par le retard économique, le manque d'infrastructures et l'état de la santé publique. Au Lesotho et en Zambie, le président du CIO inaugurera deux centres Olympafrica ouverts grâce au soutien financier du CIO et dont la mission est de s'attaquer à ce problème. Le programme Olympafrica a été élaboré afin de faire profiter les jeunes des pays en développement en Afrique des bienfaits de l'Olympisme. Cette initiative permet aux CNO de se doter d'infrastructures sportives de base peu onéreuses dans le but de développer l'intérêt pour le sport et d'encourager la participation de la jeunesse aux projets de la communauté. Les centres Olympafrica regroupent des installations sportives et culturelles à forte dimension socio-pédagogique (centres littéraires, médicaux, etc.).





Unis en faveur du "Sport pour l'espoir"
"Sport pour l'espoir" est un autre projet d'exception que Jacques Rogge lancera en Zambie, le pays hôte des Jeux Africains de 2011. Pour la première fois, plusieurs acteurs du milieu sportif mettront en commun leurs ressources dans l'intérêt des jeunes Zambiens : le gouvernement de Zambie fera don d'un terrain au CNO; le CIO bâtira un complexe polyvalent; et plusieurs Fédérations Internationales proposeront leur savoir-faire et construiront leurs propres installations autour du bâtiment principal. Ainsi que l'explique le président du CIO, "grâce aux centres olympiques 'Sport pour l'espoir', les athlètes, les jeunes et les diverses communautés des pays en développement auront les mêmes chances que leurs homologues des pays développés de pratiquer un sport et de se familiariser aux valeurs de l'Olympisme".




Le sport au service du développement
Il ressort de tous ces projets que le développement du sport suppose souvent un développement par le sport également. Le sport transcende les clivages ethniques et culturels, crée des emplois et des entreprises, encourage la tolérance et la non-discrimination, renforce l'intégration sociale et plaide en faveur d'un style de vie sain.





Tags Actu CIO
back to top