skip to content
Date
28 janv. 2016
Tags
Actu CIO

Le président du CIO rencontre des réfugiés à Athènes et visite des installations sportives offertes par le Mouvement olympique

Le président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, s’est rendu aujourd’hui au centre d’accueil des réfugiés à Athènes afin de constater sur place l’ampleur de la crise des réfugiés et de voir comment le fonds d’urgence de USD 2 millions du CIO contribue aux efforts humanitaires dans le pays.


Le président d’honneur du CIO, Jacques Rogge, qui est également l’envoyé spécial des Nations Unies pour les jeunes réfugiés et le sport, l’accompagnait. Les deux hommes ont discuté avec des réfugiés et ont pu voir de plus près les installations sportives fournies par le Mouvement olympique. Ils ont été invités par le gouvernement grec et le Comité National Olympique (CNO) grec à visiter le camp en présence du Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR) en Grèce. Selon le HCR, la Grèce reste le principal point d’entrée en Europe pour les réfugiés et les migrants, avec près d’un million d’arrivées rien que l’année dernière.

Le président Bach s’est entretenu en privé avec une famille de six personnes qui a effectué durant sept mois un dangereux voyage depuis son pays, le Yémen, jusqu’au camp de transit. Le président a ensuite visité le camp et a joué au football avec quelques réfugiés. Il a également rencontré deux réfugiés qui sont des athlètes de haut niveau, un en karaté et l’autre en tir. Le CNO grec leur a immédiatement proposé son aide en matière d’entraînement et d’intégration dans la communauté sportive grecque.

“Avec le Comité National Olympique grec, nous contribuons à offrir des installations sportives dans ce camp”, a déclaré le président Bach. “En mettant ces installations à disposition, nous voulons apporter une lueur d’espoir aux réfugiés. Nous voulons leur donner au moins un peu de joie de vivre dans ces circonstances difficiles. Nous voulons leur donner la possibilité de faire connaissance avec les autres. Il y a ici des réfugiés de Syrie, du Mali, de Sierra Leone, d’Iran, d’Iraq. Tous jouent ensemble et constituent réellement une petite communauté olympique dans ce camp.”

Dans un geste symbolique, le président du CIO a également annoncé qu’à l’initiative du CNO grec, le relais de la flamme olympique passerait par le centre des réfugiés et la flamme serait portée par un réfugié.

Le président d’honneur du CIO, Jacques Rogge, a annoncé pour sa part une contribution supplémentaire du CIO au HCR en Grèce, ajoutant : “Nous voulons apporter notre aide avec les valeurs du sport. En effet, le sport peut guérir de nombreuses blessures. Il peut donner de l’espoir, aider à se forger des idées et à s’intégrer dans la société. Enfin, il fait rêver. Le sport n’est pas la solution, mais il peut apporter une grande contribution.”

Le président Bach a également annoncé que le CNO grec recevrait une somme supplémentaire pour la réhabilitation du stade de football de Moria sur l’île de Lesbos afin que celui-ci puisse être utilisé par les milliers de réfugiés et de migrants qui se trouvent sur l’île. Lesbos est le principal point d'arrivée des personnes qui fuient les conflits en Syrie et en Afghanistan.

Le représentant du HCR en Grèce, Philippe Leclerc, le ministre grec en charge de la politique d’immigration, Ioannis Mouzalas, le président des Comités Olympiques Européens et membre du CIO, Patrick Hickey, le président du CNO grec, Spyros Capralos, et le maire d’Athènes, Giorgos Kaminis, ont accompagné le président et le président d’honneur du CIO.

Le CIO a apporté un fonds d’urgence de USD 2 millions en septembre 2015 aux Comités Nationaux Olympiques qui mettent en place des programmes pour aider les réfugiés dans le monde. À ce jour, 13 CNO ont reçu USD 1,4 million, dont le CNO grec qui, avec son programme d’aide aux réfugiés, a contribué à la construction de quatre terrains de basketball dans le plus grand centre de réfugiés à Athènes.

Outre cette aide financière de USD 2 millions, le CIO est aussi en train d’identifier les athlètes victimes de déplacement forcé et ayant le potentiel pour se qualifier pour les Jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro. Le CIO a déjà alloué des bourses sportives à un certain nombre de ces athlètes réfugiés.

Le président Bach a annoncé que cette "équipe" d’athlètes réfugiés défilerait derrière le drapeau olympique lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux à Rio.

Le président Bach a salué les efforts humanitaires déployés par le CNO grec et le HCR, avec lequel le CIO entretient un partenariat durable et fructueux. Les 20 années de collaboration entre le CIO et le HCR ont permis de venir en aide aux réfugiés et personnes déplacées en utilisant le pouvoir du sport pour promouvoir le développement de la jeunesse, l’éducation, l’intégration sociale et la santé.

Durant sa visite de trois jours en Grèce, le président du CIO a également participé, mercredi à Athènes, à l’événement annuel du CNO grec destiné à ses athlètes. Demain, il assistera au programme Kids’ Athletics au Stade panathénaïque ainsi qu’à la Coupe du monde d’escrime.

Tags Actu CIO
back to top En