skip to content
IOC/Greg Martin
Date
25 juin 2019
Tags
Actualités Olympiques, Actualités du CIO
Actualités du CIO

Le président du CIO parle de l'importance grandissante des Jeux Olympiques et appelle le Mouvement olympique à rester uni

S'exprimant lors de la 134e Session du Comité International Olympique (CIO), le président Thomas Bach a souligné le pouvoir indéfectible des Jeux, mettant en avant la façon dont l'idéal olympique définit le Mouvement olympique et insistant sur le fait que la communauté sportive doit toujours s'efforcer de remplir la mission cruciale qui est la sienne, à savoir préserver les valeurs olympiques dans un monde fragile.

Alors que le CIO célébrait son 125e anniversaire, son président, Thomas Bach, a rappelé que la vision et les rêves de Pierre de Coubertin avaient "résisté à l'épreuve du temps" et qu'en cette période de crise mondiale, "les valeurs véhiculées par les Jeux Olympiques étaient aussi importantes qu'à l'époque". L'idée révolutionnaire d'unir le monde par le sport avancée il y a tant d'années est devenue la pierre angulaire de l'approche adoptée par le Mouvement olympique.

"Aujourd'hui comme alors, l'humanité vit une époque où le monde s'éloigne. Il ne se passe pas un jour sans que l'on entende parler de la montée du nationalisme, de la méfiance ou du protectionnisme. En ces temps de crise mondiale, nous faisons face à plus d'isolement, à plus de séparation, à plus de confrontation et à moins de coopération", a-t-il ajouté. "D'un autre côté, cela prouve également que les valeurs véhiculées par les Jeux Olympiques sont aussi importantes aujourd'hui qu'elles l'étaient à l'époque."

Les Jeux Olympiques continuent d'unir le monde. "Le pouvoir inaltérable des Jeux Olympiques réside dans leur universalité. Les Jeux sont le seul événement capable de rassembler les peuples dans une compétition pacifique. Mais nous ne pouvons y parvenir que si chacun peut y participer. Et ce n'est qu'en faisant preuve de respect et de solidarité les uns envers les autres que nous pourrons remplir cette mission."

La solidarité est au cœur des activités du CIO. En application de ce principe, 90 % des revenus de l'organisation sont redistribués au profit des athlètes. Chaque année, la somme de 1,5 milliard de dollars (USD), soit 5 milliards par Olympiade, est investie dans le sport pour aider les athlètes et les organisations sportives partout dans le monde.

"Nous travaillons avec les CNO et les FI afin de renforcer ce modèle de financement solidaire car ce sont eux qui savent le mieux – mieux que nous – comment aider leurs athlètes dans leurs pays et dans leurs sports. Il n'existe pas de solution universelle pour cela."

Le président Thomas Bach a également mis l'accent sur la nécessité pour le Mouvement olympique de rester uni et sur la force du partenariat. "L'universalité des Jeux Olympiques n'est possible que si chaque CNO, chaque sport, chaque athlète partage ces principes de respect et de solidarité."

Si Pierre de Coubertin était parmi nous aujourd'hui, je pense qu'il serait heureux de constater que son rêve olympique est toujours d'actualité. Mais connaissant son idéalisme, je sais aussi qu'il nous adresserait le message suivant : poursuivez vos efforts ; continuez de changer ! Thomas Bach Président du CIO

Il a néanmoins réaffirmé que dans ce monde en mutation, il était important de s'adapter à l'époque actuelle. "L'objectif premier des recommandations de l'Agenda olympique 2020, que vous avez approuvées à l'unanimité lorsqu'elles vous ont été soumises, est de renforcer et d'améliorer la signification des Jeux Olympiques dans le monde actuel, ce que nous faisons en défendant nos valeurs de paix et de solidarité, si chères à Pierre de Coubertin lorsqu'il a rétabli les Jeux Olympiques. Ces valeurs continuent d'être au cœur de tout ce que nous entreprenons."

Les valeurs prônées par Pierre de Coubertin définissent le CIO encore aujourd'hui. "Ce sont les valeurs olympiques qui nous définissent en tant que communauté. Lorsque nos valeurs sont menacées, nous les défendons avec plus de force encore. Nous défendons la solidarité. Nous défendons l'universalité. Nous défendons la paix. Nous défendons le dialogue. Nous défendons la diversité. Nous défendons le respect. Nous nous opposons à toute forme de discrimination dans le monde du sport."  

Le travail accompli par le CIO revêt une importance grandissante, en particulier en tant qu'organisation fondée sur des valeurs. Le président Thomas Bach a appelé les pouvoirs publics "à tenir compte de cette distinction lorsqu'ils prennent des décisions concernant le sport. Nous leur demandons de respecter notre mission sociale, de respecter notre modèle de solidarité et de reconnaître notre précieuse contribution à la société. Cela touche à notre identité profonde. C'est ce que nous sommes. Nous défendons des valeurs. Nous organisons des compétitions pour tous les athlètes de tous les sports, que ces compétitions soient une réussite sur le plan commercial ou non. Nous n'opérons aucun tri sélectif."

IOC President Thomas Bach IOC/Greg Martin

Le CIO étant une organisation fondée sur des valeurs, le président Thomas Bach a réaffirmé sa volonté de poursuivre les efforts déployés jusqu'ici. "Si Pierre de Coubertin était parmi nous aujourd'hui, je pense qu'il serait heureux de constater que son rêve olympique est toujours d'actualité. Mais connaissant son idéalisme, je sais aussi qu'il nous adresserait le message suivant : poursuivez vos efforts ; continuez de changer !"

Et le président du CIO de conclure son allocution en rappelant au Mouvement olympique de rester uni : "Restons unis et ayons confiance en nous ; continuons d'œuvrer pour encore plus de changement et d'excellence au cours des 125 prochaines années et au-delà."

Le président du CIO a été invité à s'adresser aux dirigeants de la planète au Sommet du G20 à Osaka, Japon,  samedi 29 juin, et à parler de l'importance du Mouvement olympique et du pouvoir fédérateur du sport dans le monde fragile qui est le nôtre.

back to top En