skip to content
Date
01 mars 2011
Tags
Actu CIO

Le président du CIO ouvre une réunion historique sur les paris irréguliers et illégaux dans le sport


Le président du CIO a ouvert ce matin à Lausanne une réunion historique sur les paris irréguliers et illégaux dans le sport. Lire ici l'intégralité de son discours.

"Nous sommes réunis ici aujourd'hui afin de discuter d'une menace sérieuse qui pèse sur le sport et la société. Les paris irréguliers et illégaux sont étroitement liés à l'arrangement de matches et au blanchiment d'argent.

Alors que nous entamons ce dialogue important sur les moyens de combattre cette menace, je veux m'assurer que la position du Comité International Olympique est parfaitement claire.

Les paris légaux ne sont en rien un problème pour nous. Les paris sur les compétitions sportives sont un phénomène aussi ancien que le sport lui-même. Des organismes de paris réputés sont nos alliés dans cette lutte et nous sommes heureux qu'ils soient représentés ici aujourd'hui. L'industrie reconnue des paris dans le sport repose sur la confiance dans l'intégrité du sport. Si cette confiance est ébranlée, c'est toute l'industrie qui est menacée.

Nous sommes pleinement conscients du fait que les structures juridiques qui régissent les paris dans le sport varient grandement d'un pays à l'autre. Certains interdisent toute forme de paris. D'autres soutiennent les loteries nationales qui contribuent au financement des programmes sportifs et autres nobles causes. Nous respectons le droit souverain des pays à traiter la question des paris dans le sport de la manière qu'ils jugent appropriée. Nous ne souhaitons nullement empiéter sur ce droit.

Notre seul objectif – et l'objet de cette réunion – est de trouver le moyen de coopérer afin d'empêcher les paris irréguliers et illégaux sur les compétitions sportives.

Avec le concours des organisations de paris reconnues et des organismes chargés de l'application des lois, nous surveillons étroitement les paris sportifs pendant les Jeux Olympiques. Fort heureusement, aucun cas de paris irréguliers sur les Jeux Olympiques n'a été enregistré jusqu'ici.

Si cet état de fait est réconfortant, nous ne devons pas nous reposer sur nos lauriers et faire preuve de naïveté. Nous devons prendre des mesures afin de protéger le sport car, si nous ne le faisons pas, la corruption liée aux paris ne tardera pas à "s'inviter" aux Jeux Olympiques. Nous ne saurions tolérer que cela se produise.

Je tiens à remercier les Fédérations Internationales et les Comités Nationaux Olympiques qui ont interdit les paris qui menacent l'intégrité du sport et adopté de sévères sanctions en la matière. J'encourage vivement toutes les autres organisations olympiques à suivre cet exemple. Le CIO restera vigilant et investira les ressources nécessaires dans cette lutte.

Cela étant, le Mouvement olympique ne peut résoudre seul ce problème. Les paris irréguliers sont des paris pris auprès d'opérateurs agréés. Les paris illégaux – domaine de prédilection des opérateurs non agréés – sont un problème encore plus épineux. Ils ne dégagent aucun revenu pour le sport ou les gouvernements et portent préjudice aux organismes reconnus qui, eux, le font.

Les réseaux criminels qui tirent profit des paris irréguliers et illégaux sont souvent organisés et de grande envergure. Ils vont au-delà du champ d'action du Mouvement olympique. Nous ne pouvons enrayer leur influence pernicieuse sans l'aide des autorités gouvernementales et autres en dehors du monde du sport.

C'est pourquoi nous avons sollicité votre présence aujourd'hui. En effet, nous avons besoin de votre savoir-faire et de vos idées. Je nourris l'espoir que cette réunion permettra de lancer un débat qui se traduira par une coopération plus étroite pour lutter contre les paris irréguliers dans le sport. Nous sommes face à un problème d'une grande complexité, mais je suis convaincu que nous saurons faire cause commune.

Nous avons tous à y gagner. En préservant l'intégrité du sport, nous préservons l'intégrité de notre société. Nous enseignons à nos enfants que le fair-play est important. Telle est la cause que nous défendons. Tel doit être notre objectif à tous.

Merci d'être là ! Je me réjouis d'ores et déjà de cette réunion que j'espère instructive et fructueuse."

Tags Actu CIO
back to top