skip to content
Date
25 nov. 2015
Tags
Actu CIO

Le président du CIO devant l’assemblée générale de l’ACNOA

S’adressant à l’assemblée générale de l’Association des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique (ACNOA) réunie à Maurice, Thomas Bach a appelé les 54 CNO africains présents à œuvrer au maintien de la crédibilité des compétitions sportives ainsi que des organisations sportives.  “Vous ne pouvez pas dissocier les deux,” a-t-il rappelé aux dirigeants sportifs présents.


“Je  ne me lasserai pas de répéter que nous devons absolument nous efforcer, en accord avec l’Agenda olympique 2020, de sauvegarder la crédibilité du sport car ce n’est qu’ainsi que nous gagnerons nous-mêmes en crédibilité. Ce n’est qu’ainsi que le message que nous transmettons à travers les Jeux Olympiques, à travers les athlètes, à travers nos valeurs, pourra être crédible.”

Le président Thomas Bach a exhorté les CNO présents à “regarder de près leur organisation, à identifier les éventuelles mesure à prendre et les secteurs où des changements seraient peut-être nécessaires.”
  
Le président Thomas Bach a en outre vivement conseillé aux CNO de jouer un rôle de chef de file pour la protection des athlètes intègres et la défense de la crédibilité des compétitions sportives.

“J’aimerais vraiment vous inciter tous à fournir un effort supplémentaire dans votre programme antidopage avant les Jeux Olympiques à Rio de Janeiro,” a-t-il déclaré. “Vous pouvez remporter toutes les médailles dont vous rêviez, mais si une seule de ces victoires est teintée de scandale pour dopage, alors  toutes vos médailles et tous vos athlètes s’en trouveront entachés.

Et les athlètes intègres ne méritent pas cela. Vous devez protéger les athlètes intègres de votre délégation olympique en faisant de la lutte contre le dopage une priorité absolue; vous devez essayer d’attraper les tricheurs avant les Jeux Olympiques à Rio afin qu’ils soient sanctionnés, afin qu’ils soient exposés, et afin de montrer que vous traquez les tricheurs pour protéger les athlètes qui respectent les règles,” a-t-il ajouté.

Il a fortement recommandé aux CNO de travailler avec les autorités gouvernementales  respectives pour faire en sorte que leurs associations nationales antidopage et toutes les agences régionales se conforment au Code de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA).

Le président du CIO a en outre remercié ses hôtes mauriciens pour leur chaleureuse bienvenue et a constaté que le pays incarnait véritablement le "principe cher au CIO de l’unité dans la diversité".

Tags Actu CIO
back to top