skip to content

Le président du CIO considère le soutien de la communauté internationale et l'accueil réussi et sûr de récentes manifestations sportives internationales comme des signaux forts de confiance et d'encouragement pour Tokyo 2020

IOC - Greg Martin
Dans son discours d'ouverture de la 137e Session du Comité International Olympique (CIO) - la deuxième Session de l'histoire olympique à se tenir à distance, le président du CIO, Thomas Bach, a relevé aujourd'hui l'optimisme suscité par l'organisation réussie de plus de 270 grands événements sportifs avec des mesures en place pour préserver la santé de toutes les personnes concernées. Il a également évoqué le large soutien que les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 ont reçu des Nations Unies, ainsi que des dirigeants du G20 et du G7, et a salué l'engagement des hôtes japonais à assurer le succès des Jeux cet été.


Après avoir salué l'ensemble des membres du CIO, le président du CIO a souligné la détermination du CIO, du Mouvement olympique et de leurs partenaires japonais à tenir les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 dans un environnement parfaitement sûr et sécurisé pour tous les participants.

Lors de son discours d'ouverture, il a évoqué les nombreuses raisons de faire preuve d'optimisme, citant notamment l'excellent travail des Fédérations Internationales qui ont organisé plus de 270 grands événements sportifs (Championnats du monde ou Coupes du monde) depuis septembre 2020. Cumulés, ces événements ont rassemblé plus de 30 000 athlètes au total. Pour tous ces événements, des protocoles rigoureux en matière de santé et de sécurité avaient été mis en place, avec notamment un très vaste programme de dépistage qui a largement dépassé les 200 000 tests.

Le président Thomas Bach a commenté à cet égard : "Pas un seul de ces événements ne s'est transformé en propagateur de virus. Nous avons donc la preuve claire et évidente que de très grandes manifestations sportives internationales avec un nombre élevé de participants venant du monde entier peuvent être organisées tout en préservant la santé de chacun".

En outre, l'importance des Jeux Olympiques en cette période d'incertitude a été confirmée par les déclarations de soutien des Nations Unies, des dirigeants du G20 et plus récemment des dirigeants du G7 qui ont manifesté leur appui à la tenue cet été des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 comme symbole de l'unité mondiale pour surmonter la COVID-19.

Dans son discours, le président du CIO a livré la réflexion suivante : Encouragé par ce soutien, le CIO travaille à plein régime avec ses partenaires et amis japonais pour faire des Jeux Olympiques reportés de Tokyo 2020 une manifestation, sans aucun risque, de la paix, de la solidarité et de la résilience de l'humanité face à la pandémie.

Il a poursuivi en disant que Tokyo reste la ville olympique la mieux préparée de tous les temps et qu'à l'heure qu'il est, il ne fait aucun doute que la cérémonie d'ouverture aura lieu le 23 juillet 2021.

Pour cela, il a exprimé sa gratitude au gouvernement du Japon, au gouvernement métropolitain de Tokyo, au comité d'organisation, aux athlètes, aux Fédérations Internationales, aux Comités Nationaux Olympiques, à tous les partenaires TOP et aux diffuseurs détenteurs de droits pour leur engagement constant à assurer la réussite des Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Sur la situation actuelle relative à la pandémie de COVID-19, le président Thomas Bach a déclaré : "Cette lutte contre le virus, comme nous le savons tous, est difficile. Mais nous menons ce combat pour et comme les athlètes olympiques. Autrement dit, avec une détermination sans faille, avec la volonté de gagner, en travaillant dur chaque jour, et avec toute la force physique et mentale dont nous disposons."

Sur le caractère exceptionnel de cette année olympique - marquée par la préparation de deux éditions des Jeux Olympiques en parallèle, Thomas Bach a souligné l'excellent état d'avancement des préparatifs en vue des Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022 :

“Tous les sites de compétition sont achevés. En fait, les épreuves tests dans la zone de montagnes ont eu lieu il y a quelques jours seulement. Malgré les nombreuses difficultés que pose la pandémie de coronavirus, nous pouvons d'ores et déjà affirmer avec une grande confiance que le comité d'organisation est prêt : prêt à accueillir les meilleurs athlètes de sports d'hiver du monde pour cette fête mondiale du sport".

Le président du CIO a conclu son discours en disant que le monde continue d'évoluer à un rythme toujours plus rapide, ce qui crée de nouveaux défis qu'il convient de transformer en opportunités. Il a ainsi précisé : "Pour cette raison, nous discuterons au cours de cette Session de l'Agenda olympique 2020 +5, notre vision de ce nouveau monde. Notre fondateur Pierre de Coubertin avait dit jadis : 'L'humanité doit recueillir dans l'héritage du passé toutes les forces susceptibles d'être employées à construire l'avenir. L'Olympisme est du nombre'. Aujourd'hui, notre mission nous oblige à nous rassembler, à rester unis, à porter nos valeurs dans ce monde de l'après-coronavirus et à contribuer à façonner ce nouveau monde".

Le discours complet du président du CIO devant la 137e Session est disponible ici (en anglais uniquement).

back to top En