skip to content
Date
08 avr. 2015
Tags
Actualités Olympiques

Le Pouvoir des anneaux

Lorsqu’en 1913, Pierre de Coubertin a dessiné les cinq anneaux, bleu, noir, rouge, jaune et vert, entrelacés, sur fond blanc, il aurait été difficile d’imaginer l’impact qui serait le leur au cours du siècle à venir et au-delà.


L'origine des anneaux

Conçus par Coubertin comme «em- blème international», reflet de la popularité mondiale du Mouvement olympique au sortir des Jeux Olympiques de 1912 à Stockholm auxquels, pour la première fois, des athlètes des cinq continents avaient concouru, ils figurent, un an plus tard, en tête d’une lettre dont il est l’auteur.

«Ces cinq anneaux représentent les cinq parties du monde désormais gagnées à l’Olympisme et prêtes à accepter ses joutes fructueuses.» Ainsi s’exprime Coubertin dans une édition de la Revue Olympique de 1913. «En outre, ajoute-t-il, les six couleurs ainsi combinées représentent celles de chaque pays sans exception. C’est vraiment un emblème international.» Les anneaux olympiques ont fait leurs débuts officiels au Congrès du CIO à Paris en 1914 et sont apparus aux Jeux Olympiques de 1920 à Anvers où le drapeau olympique a été hissé pour la première fois. Depuis, ils sont devenus l’un des symboles les plus reconnus dans le monde, vu par des milliards de personnes à chaque édition des Jeux et diffusé dans le monde entier comme le symbole officiel du Mouvement olympique.

La popularité mondiale des anneaux olympiques provient du caractère unique du symbole. Pour certains, ils ne représentent que les Jeux Olympiques et le summum de la performance sportive quand, pour Coubertin, ils signifiaient, entre autres, l’union des cinq continents du monde. Entrelacés pour symboliser l’universalité et le rassemblement des athlètes du monde entier lors des Jeux Olympiques, les anneaux sont avant tout l’expression visuelle de l’Olympisme: une philosophie de vie qui place le sport au service du genre humain, leur conférant une signification intemporelle et universelle.

Les valeurs olympiques: le symbolisme unique des anneaux

Selon une étude indépendante commandée par le CIO après les Jeux Olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi, 93 % du public ont parfaitement identifié les anneaux olympiques dans le monde entier. Ceci en fait le symbole le plus reconnu dans le monde parmi les principaux symboles mondiaux du sondage. En outre, les anneaux bénéficient de la même reconnaissance quelle que  soit la zone géographique, le sexe ou l’âge. Les personnes interrogées associent fortement le symbole olympique à une série de valeurs: «mondial», «mobilisateur», «amitié», «diversité», «paix» et «excellence».

Selon Jean-Noël Kapferer, consultant pour les marques internationales et auteur de Ré-inventer les marques: «Ces valeurs positives universelles aident à façonner une identité unique et puissante à la marque olympique, qui transcende le sport et en fait plus qu’une marque. Les anneaux olympiques sont l’un des tous premiers signes non-religieux universels, estime-t-il. Leur pouvoir symbolique est considérable.»






Bien sûr, le grand nombre d’activités du Mouvement olympique garantit la diffusion de l’Olympisme bien au-delà des Jeux Olympiques ainsi que son implantation au quotidien dans le monde entier.

Le Mouvement olympique a pour objectif de construire un monde meilleur en éduquant la jeunesse à travers le sport. Assurer la célébration régulière des Jeux Olympiques est déterminant pour soutenir la promotion des valeurs olympiques et pour favoriser de nombreuses initiatives au niveau local. Ces initiatives, se concentrant sur le développement durable, l’égalité des sexes, la paix, le développement, l’éducation ou encore l’égal accès au sport pour tous rapprochent l’Olympisme et ses principes fondamentaux de la vie quotidienne.

«Le caractère unique de cette marque est qu’elle est bien davantage qu’une marque, ajoute Kapferer. Les anneaux olympiques sont un symbole universel. En fait, ils sont devenus l’un des symboles humains les plus puissants, profondément ancrés dans notre subconscient collectif grâce à la promotion d’idéaux pacifiques mondiaux.»



Les Jeux Olympiques: édifier la force du symbole olympique

L’étude menée après Sotchi révèle aussi que les Jeux Olympiques et les Jeux Olympiques d’hiver présentent la plus grande reconnaissance et le plus grand intérêt parmi les manifestations sportives et cultu- relles majeures au niveau mondial, national et régional, ce qui confère une plateforme unique et puissante à la marque olympique.

Kapferer considère que c’est cette manifestation de l’Olympisme aux Jeux qui aide au maintien de la force persistante de la marque olympique.

«Les Jeux Olympiques procurent régulièrement au public une occasion de se rassembler et de partager la plus intense expérience émotionnelle en s’identifiant collectivement à des athlètes qui se surpassent et repoussent les limites de ce que les êtres humains peuvent accomplir, explique-t-il. Sans l’audience mondiale massive des Jeux Olympiques et le fait qu’ils incarnent incontestablement des valeurs humaines vraies, profondes et universelles, le symbole olympique n’aurait pas acquis un tel pouvoir aujourd’hui.»

Selon l’étude, les Jeux bénéficient pour plusieurs raisons d’une telle popularité qui les classent à part de toute autre manifes- tation sportive ou culturelle. Ces raisons, et c’est intéressant, paraissent contradictoires. Néanmoins, une fois exposées, ce sont bien elles qui confèrent aux Jeux leur pouvoir et leur attraction sans équivalent. Ainsi l’étude indique que le public estime qu’il est aussi important de participer que de gagner, mais aussi qu’il n’y a pas de plus belle prouesse que de remporter une médaille d’or. Par ailleurs, les gens considèrent que les Jeux sont plus qu’une manifestation sportive, mais aussi qu’ils sont le summum de toutes les manifestations sportives. Pour eux, les Jeux sont affaire d’unité, de paix et de com- munauté mondiale, mais aussi une célébra- tion de la diversité et du patriotisme.

Succès commercial: un symbole attrayant

Du point de vue du marketing et de la gestion de marque, les qualités et valeurs uniques et inhérentes à l’Olympisme aident à attirer les sociétés de pointe mondiale au programme TOP (partenaires olympiques mondiaux), chacune étant désireuse de s’associer aux valeurs des Jeux et de la marque olympique.

«Les Jeux sont importants pour les sponsors car ils sont porteurs de valeurs que nous considérons tous comme précieuses», explique Sir Martin Sorrell, directeur général de WPP, multinationale de la publicité. «Très peu d’autres manifestations ont ce pouvoir.»

Ces partenaires commerciaux sont es- sentiels à la poursuite du succès des Jeux et à la promotion des valeurs olympiques, tout en générant des revenus qui garan- tissent la sécurité et la stabilité financière de l’ensemble du Mouvement olympique. En échange, les Jeux offrent une plateforme marketing sans équivalent aux partenaires olympiques, où ils peuvent exposer leurs produits à des milliards de personnes.

«Les Jeux Olympiques sont très puissants pour bien des raisons, affirme Sorrell. Il s’agit d’une grande manifestation en direct, bénéficiant d’une vaste couverture télévisée et numérique qui attire hommes, femmes et enfants.»
 
Bien qu’ils existent depuis plus d’un siècle, les Jeux Olympiques continuent d’attirer les nouvelles générations comme l’ont montré les Jeux de 2012 à Londres et de 2014 à Sotchi qui ont obtenu une audience télévisée plus jeune que la moyenne. Cet intérêt renouvelé des jeunes est essentiel au succès de la marque olympique, selon Sorrell. «L’image chez  les jeunes, c’est le plus important, dit-il. Selon notre étude, il ne fait pas de doute que dans les familles avec enfants, la marque olympique a une résonance plus forte qu’ailleurs dans le grand public. C’est appréciable, car cela souligne le rôle de la jeunesse et c’est pourquoi il faut demeurer attractif pour la jeunesse, et pour les femmes autant que pour les hommes.»

L'avenir des anneauy

Le CIO regarde vers l’avenir pour que les Jeux Olympiques et l’Olympisme continuent d’être aussi pertinents et attractifs que possible pour les jeunes. Parallèlement, le CIO œuvre avec détermination pour que davantage de personnes participent au Mouvement olympique, en le rendant plus accessible, tout en s’assurant qu’il conserve ses qualités et son aura sans équivalent.

Les débats actuels, dans le cadre de l’Agenda olympique 2020, vont fixer un cadre stratégique à l’ensemble du Mou- vement olympique pour les prochaines années. Ceci aidera à maintenir la perti- nence de la marque olympique, et à faire en sorte que le symbole centenaire de Pierre de Coubertin ne cesse de se renforcer au cours des cent ans à venir et au-delà.

back to top En