skip to content
Date
07 févr. 2019
Tags
Actualités Olympiques, Beijing 2022
Beijing 2022

Le patinage sur glace en Chine : une histoire très ancienne !

Présents sur les podiums olympiques du patinage artistique depuis les Jeux de Lillehammer en 1994, particulièrement forts dans l'épreuve par couples, avec une première médaille d'or remportée par Shen Xue et Zhao Hongbo à Vancouver en 2010, les athlètes chinois se préparent pour les Jeux d'hiver de Beijing 2022. Dans un pays où la tradition du patinage sur glace remonte à plusieurs centaines d'années !


Le patinage artistique est le troisième sport pourvoyeur de médailles pour la Chine aux Jeux d'hiver après le patinage de vitesse sur piste courte et le saut acrobatique en ski freestyle. Chen Lu a été la première à monter sur le podium, dans la compétition féminine à Lillehammer en 1994. Elle également été la première championne du monde de son pays dans la discipline, l'année suivante à Birmingham, et a remporté une deuxième médaille de bronze olympique à Nagano en 1998.

Ce sont ensuite les couples qui ont assuré une présence chinoise parmi les médaillés, quasiment en continu à partir des Jeux de Salt Lake en 2002 surtout grâce à la paire constituée de Shen Xue et Zhao Hongbo, triples champions du monde (2002, 2003, 2007), en bronze à Salt Lake City en 2002 puis à Turin en 2006, et enfin premiers patineurs artistiques chinois à gagner la médaille d'or, à Vancouver en 2010.

Dans le BC Place Center de la plus grande ville de Colombie-Britannique, Shen et Zhao avaient tout simplement mis fin à une domination ininterrompue depuis les Jeux d'Innsbruck 1964 des couples soviétiques puis russes. Qui plus est, il y a neuf ans, Pang Qing et Tong Jian avaient assuré le doublé pour la Chine dans cette compétition. Enfin, Sui Wenjing et Han Cong ont terminé vice-champions olympiques à PyeongChang 2018 derrière le couple allemand Aliona Savchenko et Bruno Massot.

Chen Lu / ©Getty Images

 

Une peinture datant du règne de l'empereur Qianlong

Le patinage sur glace est une histoire très ancienne en Chine. L'historien des sports d'hiver Lei Guo explique ainsi : "Les patins sont apparus très tôt, lors de la 10e année du règne de l'empereur Qianlong en 1745. Nous avons une peinture intitulée "Jeux de patins sur glace" qui date de cette époque et où les patins étaient déjà très sophistiqués." Mais il ajoute que le sport est devenu particulièrement populaire après la "fondation de la nouvelle Chine", au XXe siècle, et explique qu'au départ, les équipements étaient trop chers et que la plupart des pratiquants ne pouvaient que les louer.

Aujourd'hui, parmi les vedettes chinoises du patinage artistiques par couples figurent Cheng Peng et Yang Jin qui ont terminé deuxièmes de la finale du Grand Prix ISU 2018 en décembre à Vancouver. Eux aussi ont commencé en louant leurs patins, ou en empruntant ceux d'athlètes plus âgés. Ils ont aujourd'hui leurs propres paires et en prennent le plus grand soin. Détenant également leurs propres secrets pour polir leurs lames !

Shen Xue & Zhao Hongbo / ©Getty Images

 

Qu'il s'agisse des couples, de la danse sur glace ou des épreuves individuelles hommes et femmes, les patineurs chinois fondent de grands espoirs dans les Jeux d'hiver à domicile en 2022. Ils s'y préparent avec énergie et dévouement. Tianze Wang, qui évolue en couple avec Motong Liu, explique ainsi : "Nous voulons tous participer, sans compter le fait que ces Jeux auront lieu dans notre pays". Cheng Peng espère que "tous les athlètes réaliseront de grandes performances à Beijing 2022". Zijian Wang, qui évolue en simple hommes, souhaite que "nous soyons tous capables de maîtriser des figures de la plus haute difficulté afin de pouvoir proposer un meilleur spectacle."

Bref, dans le Palais omnisports de la capitale, qui fut l'antre du volleyball lors des Jeux d'été en 2008 et qui deviendra en 2022 l'arène du patinage artistique et du patinage de vitesse sur piste courte, toutes les compétitions, y compris l'épreuve par équipes nationales inaugurée à Sotchi en 2014, permettront au public d'admirer les meilleurs patineurs chinois, et de les pousser vers des exploits qui pourraient être nombreux.

Pang Qing & Tong Jian / ©Getty Images

 

back to top En