skip to content
Date
03 déc. 2015
Tags
Actu CIO

Le partenaire olympique mondial Dow s’engage en faveur de la durabilité en prélude aux Jeux de Rio

Alors que le compte à rebours des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro 2016 se poursuit, le partenaire olympique mondial Dow travaille étroitement avec le comité d’organisation local pour aider à réduire l’impact environnemental des Jeux tout en laissant un héritage social positif au pays hôte.


Depuis qu’il est devenu, en septembre l’année dernière, le premier membre du programme de Rio 2016 "Embrace Sustainability" (Adopter la durabilité), Dow a créé le programme carbone le plus complet de l'histoire des Jeux Olympiques pour aider à réduire les émissions directes de gaz à effet de serre (GES) produites par l’organisation et la tenue de l’événement.

L’initiative réduira de 500 000 tonnes les émissions d'équivalents CO2, et ces réductions seront vérifiées par une tierce partie. Pour aider à atteindre cet objectif, Dow a lancé au Brésil et en Amérique latine un programme novateur intitulé "Sustainable Future" (Avenir durable), qui utilise des technologies à haute efficacité énergétique et des solutions à faible émission de carbone pour minimiser les GES.

Un élément clé du programme est le projet "agriculture durable". Dow travaille avec des agriculteurs brésiliens de l’État de Mato Grosso pour mettre en place des pratiques agricoles plus durables. Le projet vise à réduire autant que possible l’impact environnemental et à optimiser la productivité des cultures de maïs et de soja grâce à des rendements supérieurs, à des variétés meilleures et à des méthodes de lutte antiparasitaire mieux ciblées. Les bienfaits de ce projet d’agriculture durable pour le climat seront visibles au cours des cinq prochaines années, laissant un héritage durable aux agriculteurs participant au programme.

Dow travaille également avec le comité d’organisation de Rio 2016 pour laisser d’autres héritages post-olympiques, par le biais notamment d’un programme de mobilisation qui vise à partager des informations sur la durabilité et le changement climatique avec 500 000 personnes vivant au Brésil, et à travers un engagement à produire des effets positifs sur le plan climatique en réduisant de 1,5 million de tonnes d'ici à 2026 d'autres émissions liées aux Jeux.

L’engagement de Dow en faveur de la durabilité s’inscrit dans le droit fil de l’Agenda olympique 2020 – la feuille de route stratégique du Comité International Olympique (CIO) pour l'avenir du Mouvement olympique – qui vise à s’assurer que la durabilité est incluse dans tous les aspects de la planification et de l'organisation des Jeux Olympiques, ainsi que dans le fonctionnement quotidien du Mouvement olympique.

“En tant qu’entreprise officielle des Jeux Olympiques dans la catégorie produits chimiques, le groupe Dow est fier d’être un partenaire clé du Mouvement olympique”, a déclaré Louis Vega, vice-président des opérations olympiques chez Dow. “Dow s’est engagé à apporter son expérience de la durabilité ainsi que des solutions durables pour contribuer au troisième pilier de l’Olympisme – l’environnement – et offrir ainsi des Jeux plus durables.”

Et celui-ci de poursuivre : “Dow coopère avec les comités d’organisation des Jeux Olympiques et le CIO pour proposer des solutions visant à réduire l’impact des Jeux sur l’environnement. Notre système novateur de comptabilisation des GES permet aux pays hôtes de mettre en œuvre des projets économiquement viables qui produiront des effets positifs sur le plan climatique en réduisant l’empreinte carbone de cette manifestation à grande échelle.”

La coopération de Dow avec Rio 2016 tire parti de l’expérience et du succès rencontré par le programme "Avenir durable" qui avait été mis en place pour les Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi 2014 et qui profite encore aujourd’hui à la ville hôte.

Au début des Jeux d’hiver de 2014, le projet avait déjà compensé plus de 520 000 tonnes d'équivalents CO2 – dépassant l’empreinte carbone directe de Sotchi 2014 de 360 000 tonnes – et à la fin du premier semestre 2015, il avait produit des effets positifs sur le plan climatique en réduisant les émissions d’équivalents CO2 de 1,6 million de tonnes.

Le succès du programme pour Sotchi 2014 souligne l’engagement de Dow à apporter des bienfaits à long terme aux pays hôtes et au Mouvement olympique en général et montre l’importance de l’environnement et de la durabilité dans la planification de grands événements sportifs.

“Grâce à son travail fructueux avec le comité d’organisation de Sotchi 2014 et à son rôle de partenaire carbone officiel de Rio 2016, Dow a une occasion unique de promouvoir la durabilité dans le monde et de s’associer avec les pays hôtes pour laisser un héritage positif et durable dans leurs régions”, a ajouté Louis Vega.
 
“Dow s’engage à aider les villes olympiques à acquérir cet héritage positif et durable. Notre travail avec Sotchi, Rio et les prochaines villes hôtes des Jeux montre comment l’innovation et la technologie peuvent rendre des manifestations sportives de très grande envergure plus durables et réduire l’impact environnemental associé à leur tenue.”

Tags Actu CIO
back to top