skip to content
Tokyo 2020

Le parc Shiokaze reçoit l'approbation des joueurs de volleyball de plage

Le luxuriant parc de Tokyo avec vue sur la baie a été transformé en paradis de plage pour l'épreuve test de volleyball de plage de Tokyo 2020, où les fans et les joueurs ont pu profiter d'un environnement spectaculaire.


Les meilleurs volleyeurs de plage du monde ont vu pour la première fois le parc Shiokaze de Tokyo et ont tous salué le site où se dérouleront les compétitions de leur sport lors des Jeux Olympiques.

Le Tokyo Open, lequel s'est tenu du 24 au 28 juillet – soit un an avant le début des Jeux – est un tournoi majeur de la Fédération Internationale de Volleyball (FIVB) avec un prix de 300 000 dollars à la clé. Cette année, le tournoi a été d'autant plus attrayant pour les athlètes qu'il servait d'épreuve test pour les Jeux Olympiques eux-mêmes.

L'emplacement, le format et même le sable étaient exactement les mêmes que ceux qui seront utilisés pour les Jeux de Tokyo 2020. De plus, l'environnement magnifique – avec vue sur la baie de Tokyo et le Rainbow Bridge – laisse penser que le tournoi de l'été prochain sera tout aussi mémorable que l'épreuve de Rio 2016 organisée sur la plage de Copacabana.

 

Getty Images

 

Les conditions météorologiques ont également reflété ce à quoi les athlètes peuvent s'attendre l'an prochain. La principale préoccupation avant l'épreuve, outre le passage annoncé d'un typhon qui n'a finalement pas eu lieu, était la chaleur. Pour contrer les températures élevées, des dispositifs tels que des vaporisateurs, des foulards humides et des packs de glace ont été mis à la disposition des participants et des spectateurs.

"Il fait très chaud, c'est très différent de la Norvège", a déclaré Anders Mol, dont l'équipe avec le Norvégien Christian Sorum est actuellement classée numéro un chez les hommes. "Pour nous, c'est très inhabituel toute cette humidité."

"Nous devons boire beaucoup plus que d'habitude et nous transpirons beaucoup plus. On nous a dit que ce seront peut-être les Jeux Olympiques les plus chauds de tous les temps, mais on les attend quand même avec impatience. »

 

Getty Images

 

Anders Mol et Christian Sorum ont battu les Allemands Nils Ehlers et Lars Fluggen 2-0 (21-17, 21-18) pour remporter le titre du Tokyo Open. C'était leur neuvième victoire sur le circuit cette année et ils seront parmi les favoris pour remporter l'or aux Jeux, même s'ils ne font aucune prédiction à ce sujet.

"Il y a énormément de bonnes équipes ici", a ajouté Anders Mol. "Cela va être difficile pour nous de maintenir ce niveau. Je pense que les Russes sont très forts et que les Brésiliens s'améliorent de jour en jour. Il faut aussi compter sur les Pays-Bas et les États-Unis. Je pense qu'actuellement 15 équipes peuvent prétendre au titre olympique."

Getty Images

Agatha Bednarczuk et Eduarda Lisboa du Brésil ont battu les Américaines Alix Klineman et April Ross 2-0 (21-19, 21-18) dans la finale féminine. C'était leur deuxième titre de la saison suite à leur victoire à l'Ostrava Open en République tchèque.

Les Canadiennes Heather Bansley et Brandie Wilkerson ont décroché la médaille de bronze chez les femmes, tandis que les Néerlandais Alexander Brouwer et Robert Meeuwsen l'ont remportée chez les hommes.

Getty Images

Le Tokyo Open a adopté le format de compétition des Jeux Olympiques, lequel comprend 24 équipes réparties dans six poules, avec 16 paires accédant à la phase par élimination directe.

"Le site est excellent et l'épreuve test a été un succès. Sur le plan technique, tout fonctionne à merveille", a indiqué Ed Drakich, un délégué technique de la FIVB.

Et de conclure : "L'état d'esprit des volontaires est excellent. Le sable est parfait. Le niveau de jeu est très élevé et les joueurs très performants. Nous pensons que ce sport sera très populaire pendant les Jeux."

back to top En