skip to content
Date
24 juin 2010
Tags
Actualités Olympiques , Éthique

Le mouvement sportif décide d’une stratégie commune pour lutter contre les paris irréguliers


Sous la conduite du Comité International Olympique (CIO), le mouvement sportif a décidé aujourd’hui de prendre toute une série de recommandations afin de préserver et de maintenir l’intégrité du sport lorsque celle-ci est mise en danger par des paris irréguliers.

Ces recommandations, qui serviront de lignes directrices pour toutes les parties concernées, préconisent un programme de prévention, d'éducation et d'information pour toutes les personnes associées au sport ainsi qu’une collaboration accrue avec les gouvernements.

Réunis à Lausanne pour examiner les perspectives et difficultés que représentent actuellement les paris dans le sport, des représentants du CIO, de Fédérations Internationales de sport (FI), de Comités Nationaux Olympiques (CNO), du secteur des paris et des autorités publiques ont tenu des discussions fructueuses tout au long de la journée. 

Le président du CIO, Jacques Rogge, qui a ouvert le séminaire, a déclaré : "Certes, les paris, de par les bénéfices financiers qu’ils génèrent, ouvrent d’immenses perspectives aux organisations sportives. Cependant, cela pose un problème important lorsque ces paris entraînent la manipulation des compétitions et, par conséquent, menacent l’intégrité du sport. La tricherie due aux paris est sans aucun doute la plus grande menace pour le sport après le dopage."

Et de conclure : "Pour le mouvement sportif, il est primordial de développer une stratégie commune et de collaborer étroitement avec les autorités publiques et le secteur des paris légaux. Alors seulement nous serons en mesure de traiter efficacement ce problème complexe".

Le séminaire tenu à Lausanne aujourd’hui a porté essentiellement sur les aspects économiques et juridiques du financement des organisations sportives par le biais d’activités de paris ainsi que sur la quête de solutions pour lutter contre les risques inhérents aux paris irréguliers.

Le CIO aborde ce sujet de manière préventive afin de préserver les Jeux Olympiques. Il demande à tous les athlètes, entraîneurs, officiels et journalistes de ne pas participer à des paris sur les Jeux Olympiques ni de promouvoir des sociétés de paris durant les Jeux. Le Code d’éthique du CIO interdit également les paris sur toutes les compétitions olympiques par les membres du CIO, le personnel du CIO ainsi que toutes les personnes accréditées des FI et des comités d'organisation des Jeux Olympiques.

À l'occasion des Jeux de l'Olympiade à Beijing en 2008 et des Jeux Olympiques d’hiver à Vancouver en février dernier, le CIO avait mis en place un système de surveillance spécifique. Aucune activité irrégulière n’a été constatée durant ces deux événements.

Le séminaire d’aujourd’hui a abouti à une liste de recommandations concernant les mesures à prendre à cet égard par le CIO, les FI et les CNO.

Les composantes du Mouvement olympique sont invitées à adopter un règlement interne pour préserver l’intégrité des athlètes, de leur entourage ainsi que des officiels, et à appliquer des mesures éducatives pour ces groupes.

Le Mouvement olympique envisagera également la possibilité de mettre sur pied un système harmonisé de surveillance des paris dans le sport.

Texte intégral des recommandations

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec le département de la communication du CIO au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org, ou consulter notre site web : www.olympic.org.

Vidéos

Des séquences vidéo de qualité professionnelle sont accessibles et peuvent être téléchargées gratuitement : cliquez ici
Nom d'utilisateur : IOC
Mot de passe : MEDIA2009
YouTube : www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur Flickr
Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org.

Réseaux sociaux

Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter et Facebook.

back to top En