skip to content
Date
24 sept. 2014
Tags
Actu CIO , Développement durable

Le Mouvement olympique récompensé pour ses efforts en faveur de Jeux plus durables

L'ASE (Alliance to Save Energy – Alliance pour l'économie d'énergie) a décerné au Mouvement olympique son prix international 2014 en faveur de l'efficacité énergétique – "Star for Energy Efficiency". Cette récompense salue les efforts déployés par le Mouvement olympique pour gérer l'empreinte carbone liée à l'organisation et à l'accueil des Jeux.


En 2014, pour la première fois dans l'histoire olympique, l'empreinte carbone liée à la tenue des Jeux a été entièrement compensée avant l'événement et non après.

Les réductions des émissions de gaz à effet de serre, rendues possibles grâce au programme "Sustainable Future" (Avenir durable) mis en place en Russie par le partenaire olympique mondial Dow, ont dépassé les 520 000 tonnes d'équivalent CO2, comme l'ont constaté des experts internationaux. C'est un chiffre qui va bien au-delà des estimations concernant l'empreinte carbone directe, à savoir 360 000 tonnes d'équivalent CO2.

Le Comité International Olympique (CIO) et ses partenaires œuvrent sans relâche en faveur de la promotion de la durabilité aux Jeux Olympiques sur tous les territoires hôtes. Ils en ont du reste fait une priorité pour les villes candidates désireuses d'accueillir la manifestation à l'avenir.

Lundi, le comité d'organisation de Rio 2016 a annoncé que le partenaire TOP Dow serait le partenaire carbone officiel des Jeux Olympiques de 2016. La société aura pour mission de compenser 500 000 tonnes d'équivalent CO2 liées à l'organisation et à l'accueil de la manifestation en réduisant les émissions de carbone, un processus qui sera contrôlé par des tiers. Dow et Rio 2016 s'efforceront également d'influer de manière bénéfique sur le climat d'ici 2026 en s'attaquant aux autres émissions liées aux Jeux afin d'entraîner une réduction supplémentaire de 1,5 million de tonnes d'équivalent CO2.   

back to top