skip to content
Actualités du CIO

Le Mouvement olympique invite des milliers d'athlètes partout dans le monde à donner leur avis sur la Charte de l'athlète


La Charte établira les droits et devoirs fondamentaux des athlètes.

Un comité de pilotage composé de 20 représentants des athlètes du monde entier, réunis par la commission des athlètes du Comité International Olympique (CIO), a communiqué aujourd'hui les premiers éléments constitutifs de la Charte de l'athlète, laquelle aura pour but de protéger les droits fondamentaux des athlètes partout dans le monde et de préciser leurs responsabilités.

Le projet actuel a été préparé sur la base des contributions de quelque 200 représentants des athlètes originaires de tous les continents. Cette initiative est une nouvelle mesure concrète prise dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de la commission des athlètes du CIO. Aujourd'hui débute la prochaine étape de l'élaboration de la Charte durant laquelle le comité de pilotage invitera des athlètes d'élite du monde entier à s'exprimer et à participer à une enquête qui façonnera ce document important. Il s'agira là du plus vaste sondage jamais mené auprès des athlètes à l'échelon international.

Le monde du sport étant en constante évolution, il est primordial de faire davantage entendre la voix des athlètes, de leur donner plus de responsabilités et de les protéger. C'est la raison pour laquelle le comité de pilotage a décidé de préparer un document de référence définissant les droits et responsabilités des athlètes.

"Nous voulons permettre aux athlètes de réussir dans leur sport, nous voulons leur donner voix au chapitre, nous voulons nous assurer que les meilleures perspectives d'avenir s'offrent à eux aussi bien durant leur carrière sportive que lorsque celle-ci prend fin", a confié Sarah Walker, médaillée olympique en BMX et présidente du comité de pilotage.

La Charte des droits et responsabilités de l'athlète entend exposer les droits et obligations des athlètes dans un document clair et mobilisateur, établi selon un processus participatif. Ce document renfermera un ensemble de principes fondamentaux, tout à la fois universels et suffisamment souples pour répondre aux besoins d'athlètes originaires de divers pays et pratiquant un large éventail de sports.

Conçue par les athlètes pour les athlètes, cette initiative est menée en collaboration avec toutes les composantes du Mouvement olympique. Son contenu sera le fruit de la consultation engagée auprès des athlètes au niveau mondial. 

Le comité de pilotage est composé de 20 athlètes représentant l'ensemble du Mouvement olympique comme suit : dix pour les Fédérations Internationales (FI), cinq pour l'Association des Comités Nationaux Olympiques, un pour le Comité International Paralympique (IPC), un pour l'Association mondiale des olympiens (WOA) et trois pour la commission des athlètes du CIO. Ce comité de pilotage est chargé de la conduite et de l'exécution du projet ainsi que de la supervision de la version finale de la Charte de l'athlète.

La Charte de l'athlète a été discutée par plus de 100 athlètes représentant le Mouvement olympique lors du Forum international des athlètes en novembre 2017. Une première enquête a ensuite été menée auprès de quelque 200 représentants des athlètes afin de définir les thèmes ainsi que le type de droits et de responsabilités à inclure dans ce document.

Actuellement axée autour de cinq thèmes clés, la Charte de l'athlète aborde les principales problématiques que les athlètes rencontrent aujourd'hui. Parmi celles-ci, citons : 1) Intégrité et sport propre, 2) Gouvernance et communication, 3) Carrière et marketing, 4) Protection des athlètes, et 5) Compétitions sportives.

Les thèmes clés relatifs aux droits de l'athlète sont définis plus précisément – pour l'instant – par 19 principes supplémentaires. Les responsabilités de l'athlète sont explicitées à travers 16 déclarations spécifiques.

La Charte de l'athlète marque une étape importante dans la relation avec les athlètes en abordant des sujets qui vont au-delà du sport et qui mettent l'accent sur les droits de l'athlète en tant que personne à part entière.

Ce document est appelé à évoluer. Il comprendra des mises à jour, y compris après sa publication, afin de veiller à ce qu'il reste pertinent et applicable en tout temps à l'ensemble des athlètes au niveau mondial.

Aujourd'hui, les athlètes de haut niveau dans tous les sports sont invités à se joindre au mouvement dans le but de définir plus précisément le contenu de la Charte. Afin de participer au débat et faire entendre leur voix, les athlètes sont vivement encouragés à s'inscrire sur Athlete365. Il s'agit là d'une occasion unique de prendre part à l'un des débats les plus importants ayant cours dans le sport aujourd'hui.

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 3,4 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Séquences filmées de qualité professionnelle

http://iocnewsroom.com/

Vidéos

YouTube : www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur Flickr.

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org.

Réseaux sociaux

Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook and YouTube.

ANNEXE

Composition du comité de pilotage chargé de la rédaction de la Charte des droits et responsabilités de l'athlète

Sarah Walker - Présidente

CIO

Cyclisme

Nouvelle-Zélande

Davide Benetello

WKF

Karaté

Italie

Chantal Brunner

WOA

Athlétisme

Nouvelle-Zélande

Kirsty Coventry

CIO

Sports aquatiques

Zimbabwe

Marsha Cox

FIH

Hockey

Afrique du Sud

Heather Daly-Donofrio

IGF

Golf

États-Unis d'Amérique

Lenka Dienstbach-Wech

FISA

Aviron

Allemagne

Tony Estanguet

CIO

Canoë

France

Chelsey Gotell

IPC

Sports aquatiques

Canada

Penny Heyns

FINA

Sports aquatiques

Afrique du Sud

Gerd Kanter

COE

Athlétisme

Estonie

Hannah Kearney

FIS

Ski

États-Unis d'Amérique

Karo Lelai

ONOC

Basketball

Papouasie-Nouvelle-Guinée

Koji Murofushi

OCA

Athlétisme

Japon

Alexandra Orlando

ODEPA/PASO

Gymnastique

Canada

Rozle Prezelj

IAAF

Athlétisme

Slovénie

Emanuel Rego

FIVB

Volleyball

Brésil

Koen Ridder

BWF

Badminton

Pays-Bas

Enee Udo-Obong

ACNOA

Athlétisme

Nigéria

Peter van Wees

IBSF

Bobsleigh et skeleton

Pays-Bas

 


back to top En